Logo du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Icône du flux RSS de l'ESENESRPodcast Icône du flux podcast de l'ESENESR



Rechercher dans :


SEGPA - Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté



Accueillir tous les élèves et leur assurer la construction d'un projet personnel d'orientation

Mise à jour : 7 février 2014 - Actualisation prévue : février 2015

Les SEGPA font partie intégrante des collèges, en termes de gestion administrative (dotations globalisées), et s'adressent aux élèves relevant d'enseignement général et professionnel adapté (EGPA) définis par la circulaire n° 2006-139 du 29 août 2006, comme "présentant des difficultés scolaires graves et durables auxquelles n'ont pu remédier les actions de prévention, d'aide et de soutien et l'allongement des cycles". Toutefois la présence fréquente d'un directeur et de professeurs des écoles spécialisés en font une entité particulière.

En principe, le nombre d'élèves par classe ne devrait pas excéder 16. En atelier, pour des raisons de sécurité, ce nombre ne devrait pas excéder 8.


  • 1. Objectifs
  • Acquérir le socle commun de connaissances, de compétences et de culture à l'issue de la scolarité ;
  • acquérir le CFG (Certificat de Formation Générale, site Éduscol), qui garantit l'acquisition de compétences au moins au palier 2 du socle ; pour ce qui concerne la préparation du CFG, consulter le dernier paragraphe du point I - 3 de la circulaire n° 2009-060 du 24 avril 2009 (pdf 107 Ko) ;
  • être en mesure d'accéder à une formation conduisant à une qualification de niveau V.


  • 2. Affectation

C'est la CDOEA (Commission Départementale d'Orientation de l'Enseignement Adapté), sous la responsabilité de l'inspecteur d'académie, directeur académique des services de l'éducation nationale (IA-DASEN), qui oriente et affecte en EGPA après constitution d'un dossier (à l'initiative de l'établissement ou des parents), et accord des parents. L'admission dans les enseignements adaptés peut être demandée à partir de l'école élémentaire ou du collège. À l'école comme au collège, un conseiller d'orientation psychologue (COPsy) rencontrera le jeune (avec l'accord des parents) et rédigera un rapport suite à cet entretien. Ce rapport fera partie des éléments étudiés en commission pour déterminer si l'élève relève d' EGPA.


  • 3. Organisation structurelle de la SEGPA

C'est une structure particulière au sein du collège, fonctionnant le plus souvent en réseau (consulter le point 4 de la partie I de la circulaire n° 2009-060 du 24 avril 2009). Elle est donc sous la responsabilité du principal. Un directeur-adjoint (un enseignant titulaire du DDEEAS - diplôme de directeur d'établissement d'éducation adaptée et spécialisée - précisions sur la page DDEEAS, site Éduscol) est chargé de l'organisation pédagogique et de l'animation de l'équipe enseignante.

Les enseignants des disciplines générales sont majoritairement issus du premier degré et possèdent en principe une certification (CAPSAIS – Certificat d'Aptitude aux Pratiques d'Adaptation et d'Intégration Scolaires ou CAPA-SH – Certificat d'Aptitude Professionnelle pour les Aides spécialisées, les enseignements adaptés et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap, option F). Pour tout ce qui relève de leur statut (absences, formation, ...), leur interlocuteur est l'IEN ASH (par délégation de l'IA-DASEN) et non le chef d'établissement.

La préparation à l'entrée dans une formation professionnelle est assurée par des PLP (Professeurs de Lycées Professionnels). Des PLC (Professeurs enseignant en Lycées et  Collèges) interviennent également (EPS, Langue vivante, SVT, Techno, …). 

Ces enseignants peuvent bénéficier d'une formation spécifique : le 2CA-SH (Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap), qui permet d'acquérir une compétence professionnelle spécifique à un certain type de handicap ou à la difficulté scolaire et comprend les options suivantes :

  • option A : élèves sourds et malentendants ;
  • option B : élèves aveugles et malvoyants ;
  • option C : élèves présentant une déficience motrice grave ou un trouble de la santé évoluant sur une longue période et/ou invalidant ;
  • option D : élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives ;
  • option F : élèves des EGPA.

La création d'une CHS (Commission Hygiène et Sécurité) est obligatoire pour les collèges avec SEGPA en raison de l'existence de plateaux techniques.


  • 4. Organisation pédagogique

La SEGPA, comme le collège, est organisée en divisions. Les horaires des élèves sont définis par la circulaire du 29 août 2006 et rappelés dans la circulaire n° 2009-060 du 24 avril 2009 (pdf 107 Ko). La préparation à l'entrée dans une formation professionnelle débute dès la classe de 4e (6 h) et en 3e (12 h).

Comme pour tous les collégiens, les enseignements s'inscrivent dans les finalités d'ensemble du collège et l'acquisition du palier 2 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Il est possible de viser le palier 3 pour certaines compétences. La différenciation repose davantage sur les activités, les situations et les supports d'apprentissage, ainsi que sur une approche plus individualisée des apprentissages.

Des réunions de synthèse et coordination hebdomadaires sont présidées par le directeur-adjoint de SEGPA pour la construction et la mise en place du projet de l'équipe pédagogique ainsi que le suivi individualisé des élèves.

Pour chaque élève, un bilan annuel, s'appuyant sur les renseignements fournis par le livret de connaissances et de compétences ainsi que sur les résultats aux évaluations spécifiques du champ professionnel, est établi par le directeur-adjoint chargé de la SEGPA. Les élèves de SEGPA bénéficient d'un suivi individualisé dans le cadre du projet individualisé de formation – PIF (exemple dans la boîte à outils), ou autre dénomination suivant les académies. Consulter à ce sujet la page "Le projet individuel de formation" sur le site Éduscol.

L'enseignement en 6e et 5e vise plus particulièrement le développement des apprentissages généraux et la démarche d'orientation professionnelle. En 4e et 3e, la scolarité est plus orientée vers la découverte des milieux professionnels (ateliers, stages en entreprise) et la préparation à une formation diplômante. Les périodes de stage ne doivent pas excéder 10 semaines sur les 2 années, sauf individualisation.

Les plateaux techniques proposés concourent à la découverte de champs professionnels regroupant plusieurs métiers. Liste des champs :

  • Habitat ;
  • Hygiène Alimentation Services ;
  • Espace rural & Environnement ;
  • Vente - Distribution - Magasinage ;
  • Production industrielle.

Consulter une illustration d'un plateau technique habitat (pdf 28 Ko) sur le site de l'académie de Bordeaux.


  • 5. Examen et orientation

En classe de 3e, les élèves sont présentés au CFG – Certificat de Formation Générale et, pour quelques un, au DNB - Diplôme National du Brevet - Pro.

Les modalités d'attribution du CFG varient selon le statut du candidat (scolaire, suivant une formation professionnelle ou candidat libre). Pour les deux premiers, elles reposent sur le palier 2 du socle et une épreuve orale de 20 minutes. Consulter à ce sujet la page "Certificat de formation générale" sur le site Éduscol.

En fin de scolarité en EGPA, les élèves sont orientés majoritairement vers des CAP - Certificat d'aptitude professionelle -, en EREA, en lycée professionnel (LP) ou vers l'apprentissage (consulter la partie III de la circulaire n° 2009-060 du 24 avril 2009 -107 Ko).

EREA - Les EREA ont vocation à recevoir des élèves relevant d'EGPA mais nécessitant un suivi éducatif (présence d'un internat). Ils offrent des formations qualifiantes jusqu'au CAP. Se reporter à la synthèse EREA/LEA de 2011 (pdf 176 Ko). 


  • 6. Partenaires et relais
  • L'IEN-ASH (inspecteur de l'éducation nationale chargé de l'adaptation scolaire et de la scolarisation des élèves handicapés) ;
  • l'IEN-ET (inspecteur de l'éducation nationale de l'enseignement technique) ;
  • l'inspecteur du travail ;
  • le CIO (centre d'information et d'orientation) ;
  • la famille ;
  • la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) ;
  • les entreprises ;
  • le lycée professionnel ;
  • les organismes de formation ;
  • les Services d'Éducation Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD).
Textes officiels en vigueur

Consulter les références des textes fondamentaux relatifs aux enseignements généraux et professionnels adaptés sur le site Éduscol.

Code de l'éducation

  • Article D332-7 – L'organisation de la formation au collège : les enseignements adaptés.

Autres textes



Pour aller plus loin

Boîte à outils


Nos ressources sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons, voir nos Mentions légales

Imprimer la pageHaut de page



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

© 2013 ESENESR - Mentions légales - Contactez-nous