Vous êtes ici : Accueil > Recueil de données > Opérations > Construction des outils de recueil

Construction des outils de recueil

Les données qui sont nécessaires à la recherche ont été identifiées lors de l'opérationnalisation. Il peut s'agir de relevés de faits, de données chiffrées, d'opinions, etc. En complément de l'usage de données secondaires, il est souvent nécessaire de recourir à d'autres outils. Parce qu'ils ont des usages différents, il est souvent pertinent de les combiner. Par exemple, un questionnaire permettra d'établir des grandes tendances de pratiques d'enseignants et quelques entretiens ciblés chercheront à repérer les besoins de formation précis qui y sont afférents.


Voici les caractéristiques, avantages et inconvénients des outils les plus courants qui sont ensuite développés dans le site :


Questionnaire


      - recueil des informations précises,
      - nombre important de participants,
      - données facilement quantifiables.


  • Avantages :

    • travailler à plus grande échelle,
    • limiter les effets liés à la personnalité des intervieweurs,
    • s'adapter au rythme et à l'emploi du temps du participant.

  • Inconvénients :

    • le participant est seul face aux questions,
    • risque d'erreur ou d'oubli dans les réponses,
    • faiblesse du taux de réponse,
    • pas de possibilité d'approfondir.


Entretien

- conversation guidée sur l'objet de l'étude,
- l'intervieweur se doit de rester en retrait,
- nombre réduit d'entretiens.


  • Avantages :

    • mettre à jour des processus psychologiques ;
    • des données descriptives et qualitatives ;
    • recueillir et explorer des jugements directs de valeur, des attributions de causalité et de responsabilité, les opinions et croyances, etc. ;
    • tester, étayer ou infirmer des pistes et hypothèses de travail.


  • Inconvénients :

    • influence possible, souvent involontaire, de l'intervieweur ;
    • coût ;
    • traitement des données.


Observation

- observation selon des critères précis d'une situation naturelle ou provoquée,
- l'observateur peut être un participant ou rester extérieur à ce qui se passe,
- très coûteux en temps.


  • Avantages :

    • mettre à jour des comportements, des attitudes, des données descriptives et qualitatives ;
    • observer des interactions, les influences du contexte ;
    • tester, étayer ou infirmer des pistes et hypothèses de travail.


  • Inconvénients :

    • influence possible, souvent involontaire, de l'observateur ;
    • coût ;
    • traitement des données.