Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Icône du flux RSS de l'ESENESRPodcast Icône du flux podcast de l'ESENESR



Rechercher dans :


Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités de l'Éducation

Actualités de l'Éducation



Juin 2017 
Ministère de l'éducation nationale (MEN)

Ce dossier de presse présente les chiffres-clés, effectifs et calendrier des épreuves de la session 2017.

Il rappelle aussi les nouveautés du baccalauréat 2017 :

  • une première session d'examen pour 5 filières rénovées du baccalauréat professionnel ;
  • le coréen qui s'ajoute aux 22 autres langues proposées au baccalauréat général et technologique ;
  • la possibilité pour les candidats de conserver les notes égales ou supérieures à 10 pendant 5 ans ;
  • la conservation du bénéfice du classement Admission Post Bac (APB) jusqu'aux résultats de la session de remplacement de septembre ;
  • la sensibilisation des élèves au respect du droit d'auteur et du plagiat dans le cadre des travaux personnels encadrés (TPE) ;
  • la possibilité de passer les épreuves orales obligatoires à distance grâce à des visioconférences ou des webconférences ;
  • ...

Consulter le dossier de presse du 12 juin 2017.

Mise en ligne le 14 juin 2017
13 juin 2017 
Ministère de l'éducation nationale (MEN)

Présentation sous forme d'infographie et de foire aux questions (FAQ) des mesures qui seront mises en place à la prochaine rentrée :

  • dédoubler des classes de cours préparatoire (CP) dans les réseaux d'éducation prioritaire renforcée (REP+) ;
  • adapter les rythmes scolaires ;
  • aménager la réforme du collège ;
  • instaurer le programme "devoirs faits".

Consulter l'infographie ainsi que la FAQ.

Mise en ligne le 13 juin 2017

Tous niveaux d'enseignement


Journal officiel du 25 mai 2017

Ces décrets détaillent les attributions du ministre de l'Éducation nationale et du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Ils précisent aussi les directions et services sur lesquels ils ont autorité.

Ainsi, le ministre de l'Éducation nationale :

  • prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement en faveur de l'accès de chacun aux savoirs et du développement de l'enseignement préélémentaire, élémentaire et secondaire ;
  • veille, conjointement avec les autres ministres intéressés, au développement de l'éducation artistique et culturelle des enfants et des jeunes adultes tout au long de leurs cycles de formation ;
  • élabore et met en œuvre la politique en faveur de la jeunesse et du développement de la vie associative ;
  • contribue à la définition et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière d'égalité des chances et de lutte contre les discriminations ;
  • participe à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en faveur du développement et de la diffusion des usages du numérique dans la société et l'économie.

Consulter le décret n° 2017-1080 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre de l'Éducation nationale.

Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation :

  • prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement relative au développement de l'enseignement supérieur ;
  • propose et, en liaison avec les autres ministres intéressés, met en œuvre la politique du Gouvernement dans le domaine de la recherche et de la technologie. Il est compétent en matière de politique de l'espace ;
  • prépare les décisions du Gouvernement relatives à l'attribution des ressources et des moyens alloués par l'État dans le cadre de la mission interministérielle "Recherche et enseignement supérieur". À cet effet, les autres ministres lui présentent leurs propositions de crédits de recherche. Il est associé à la définition et à la mise en œuvre du programme des investissements d'avenir ;
  • est compétent, en lien avec les autres ministres intéressés, pour la définition et le suivi de la politique en matière d'innovation ;
  • prépare les décisions du Gouvernement relatives à la constitution d'universités de recherche à rayonnement international ;
  • participe à la promotion des sciences et des technologies et à la diffusion de la culture scientifique, technologique et industrielle ;
  • participe à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en faveur du développement et de la diffusion des usages du numérique dans la société et l'économie.

Consulter le décret n° 017-1083 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Mise en ligne le 29 mai 2017

Enseignement scolaire


Journal officiel du 18 juin 2017

Cet arrêté, qui modifie l'arrêté du 19 mai 2015, donne aux établissements la possibilité de proposer, en matière d'enseignements complémentaires, soit des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) soit des temps d'accompagnement personnalisé (AP). À l'issue du cycle 4, tout élève doit avoir bénéficié de chacune des formes d'enseignements complémentaires. La répartition entre les enseignements complémentaires est déterminée par l'établissement, en fonction des besoins des élèves accueillis et du projet pédagogique de l'établissement. Elle est identique pour tous les élèves d'un même niveau.

L'arrêté prévoit aussi une dotation horaire, sur la base de trois heures par semaine et par division, pour favoriser le travail en groupes à effectifs réduits et les interventions conjointes de plusieurs enseignants. Cette dotation peut également être utilisée pour proposer un ou plusieurs enseignements facultatifs.
Il donne par ailleurs la possibilité de mettre en place, à certaines conditions, un enseignement commun ou un enseignement complémentaire à chaque niveau en langue vivante étrangère, ou régionale.
Une dotation spécifique pour des enseignements facultatifs de langues et cultures de l'Antiquité, de 2e langue vivante étrangère ou régionale ou d'un enseignement de découverte professionnelle peut également être attribuée aux collèges.
L'établissement peut moduler la répartition du volume horaire hebdomadaire par discipline, dans le respect à la fois du volume horaire global dû à chaque discipline d'enseignement obligatoire pour la durée du cycle, du volume horaire global annuel des enseignements obligatoires dû à chaque élève et des obligations réglementaires de service des enseignants. La répartition du volume horaire des enseignements obligatoires doit rester identique pour tous les élèves d'un même niveau. Toutes les disciplines d'enseignement obligatoire sont enseignées chaque année du cycle.

Consulter l'arrêté du 16 juin 2017.

Mise en ligne le 19 juin 2017
Mai 2017 
Ministère de l'éducation nationale (MEN)

Lors de sa visite à l'école primaire Albert Camus à Creil et de son allocution lors du congrès des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP), Jean-Michel Blanquer a souligné l'importance pour la réussite de la scolarité des élèves, d'une part du CP, d'autre part du lien entre l'école et les parents.

Il a aussi annoncé que les mesures suivantes commenceront à être appliquées à compter de la rentrée 2017 :

  • le dédoublement des classes de CP de 24 à 12 élèves à la rentrée 2017 dans environ 2 200 classes en réseau d'éducation prioritaire + (REP+), puis, à partir de 2018, le dédoublement des classes de cours préparatoire (CP) et cours élémentaire 1re année (CE1) en REP+ et REP ;
  • la possibilité d'adapter les rythmes scolaires lorsque l'ensemble des acteurs concernés le souhaitent ;
  • l'aménagement de la réforme du collège afin de redonner les moyens de leur liberté aux professeurs ;
  • le dispositif "devoirs faits" qui offrira aux collégiens et aux écoliers la possibilité d'effectuer leurs devoirs et de réviser leurs leçons dans le cadre scolaire, après la fin des cours.

Consulter :

Mise en ligne le 31 mai 2017

Enseignement supérieur


Juin 2017 
Conseil des ministres

Le ministre de l'éducation nationale et la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation ont présenté une communication relative à la rentrée scolaire et universitaire. Celle-ci sera marquée par un nouvel état d'esprit, l'école de la confiance, envers ses élèves et ses professeurs. A la rentrée, 2 500 classes de cours préparatoire des réseaux d'éducation prioritaire renforcé (REP+) seront dédoublées. La réforme du collège est assouplie, et les classes bilangues rétablies. Le dispositif « Devoirs faits » commencera au collège à compter des vacances d'automne. Enfin, l'organisation des rythmes scolaires est allégée. Relativement à l'enseignement supérieur, le tirage au sort à l'œuvre dans l'accès au premier cycle universitaire pour les étudiants s'orientant dans des filières « sous tension » sera revu pour la rentrée 2018.

Consulter le Compte rendu du Conseil des ministres du 22 juin 2017 relatif à la préparation de la rentrée scolaire et universitaire 2017.

Mise en ligne le 23 juin 2017
Juin 2017 
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI), Note d'information n° 7

Un peu moins des trois quarts des diplômés 2015 de licence générale s'inscrivent en première année de master (M1) à la rentrée suivant l'obtention de leur diplôme : 11 % le font en master Métiers de l'Enseignement, de l'Éducation et de la Formation (MEEF) et 62 % dans les autres disciplines de master. Hors master MEEF, un étudiant sur dix change de discipline lors du passage de L3 en M1, un sur vingt change d'académie.

Consulter la Note d'information n° 7 sur la poursuite d'études des diplômés de licence en première année de master.

Mise en ligne le 20 juin 2017
Juin 2017 
QS World University Rankings 2018

Le classement international de 2018 fait apparaître une grande stabilité, plaçant à sa tête de grandes universités anglo-saxonnes. Les établissements français continuent toutefois de perdre du terrain. L'École Normale Supérieure (ENS) Paris passe du 33ème au 43ème rang ; Polytechnique, l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et la Sorbonne reculent également. Ce recul de la France est cependant tempéré par le succès de l'université de recherche Paris Sciences et Lettres (PSL) qui atteint le 38ème rang.

Mise en ligne le 20 juin 2017
Juin 2017 
Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (MESRI), Note Flash n° 6

Selon les données relatives aux vœux d'orientation exprimés sur la plate-forme admission post-bac en 2017, un candidat au baccalauréat émet en moyenne 7,7 vœux. En premier vœu, 39,1 % d'entre eux demandent une licence, 28,8 % une section de technicien supérieur, 13,7 % une admission en institut universitaire de technologie (IUT), 8,3% une classe préparatoire aux grandes écoles, avec d'importantes disparités homme/femme.

Consulter la Note Flash n° 6.

Mise en ligne le 7 juin 2017
Bulletin officiel de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation n° 19 du 1er juin 2017

Cet arrêté créé la fonction de conseiller académique à la formation continue et définit leurs missions. Il institue également une conférence nationale de ces conseillers.

Mise en ligne le 2 juin 2017
Mai 2017 
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI)

En 2016-2017, le nombre d'étudiants inscrits à l'université est de 1 623 500 (+1,9 % par rapport à 2015-2016). Les effectifs continuent d'augmenter dans les cursus licence (+2,8 %) et master (+0,8 %) et de diminuer en cursus doctorat (-2,3 %).

Par ailleurs, le nombre d'étudiants qui sont inscrits en ESPE est de 68 100 (+ 4,3 % par rapport à 2015-2016 alors que l'augmentation était de 14,2 % un an plus tôt). 30 800 sont inscrits en 1re année de master Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) avec une hausse de 3,8 % par rapport à 2015-2016 et 37 300 en 2e année de master MEEF ou du diplôme universitaire (hausse de 4,8 %).

Consulter :

Mise en ligne le 29 mai 2017

Personnels


Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 22 du 22 juin 2017

Cette note de service définit les conditions et modalités d'accès aux fonctions d'agent comptable d'EPCSCP à compter du 1er juillet 2017. Elle définit également les missions et la carrière de ces personnels.

Mise en ligne le 22 juin 2017
Journal officiel du 23 février 2017

Ce décret modifie la grille indiciaire des personnels de direction. Il traduit, d'une part, la mise en œuvre du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) à hauteur de 4 points de transfert primes-points et, d'autre part, une revalorisation indiciaire à certains échelons. Ce texte entre en vigueur le 1er janvier 2017.

Mise en ligne le 23 février 2017

Juin 2017 
Direction du numérique éducatif

Didactisées, modifiables et prévues pour fonctionner sur tout type de supports, en ligne et hors ligne, les BRNE permettent aux enseignants de disposer des ressources multimédia gratuites en français, mathématiques, langues vivantes étrangères, histoire-géographie et sciences. Elles permettent également de créer des séances sur mesure et de les diffuser aux élèves. Ces derniers disposent de matériaux de services pour se documenter, s'entrainer, collaborer.

L'accès à ces ressources se fait via une adresse professionnelle ou l'espace numérique de travail (ENT), lorsque cela est possible.

Les banques de ressources : à diffuser dans les équipes pédagogiques.

Mise en ligne le 7 juin 2017

Rapports officiels


Sénat, Commission de la culture, de l'éducation et de la communication ; Commission des finances

Cette note de synthèse dresse le bilan de la réforme des rythmes scolaires dans l'enseignement primaire, 3 années après leur mise en place.

Les membres des commissions préconisent de :

  • mener une évaluation scientifique des conséquences de la réforme sur les apprentissages ;
  • d'élargir la réflexion sur le calendrier scolaire de l'année ;
  • ne pas revenir à la situation antérieure à la réforme de 2013.

Ils formulent par ailleurs des recommandations pour l'aménagement des semaines de 4 jours et de 4 jours et demi.

Consulter la note de synthèse de ce rapport.

Mise en ligne le 8 juin 2017

Études et publications


Juin 2017 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance, Note d'information n° 15 et 16

Ces notes, qui s'appuient sur les travaux publiés par le réseau d'information sur l'éducation de l'Union européenne (UE) Eurydice, montrent que :

  • depuis 2003, une majorité de pays de l'Union européenne (16 pays sur 28) ont abaissé l'âge de début d'apprentissage obligatoire de la première langue vivante étrangère (LVE). Cet apprentissage commence en moyenne à l'âge de 7 ans. Lorsqu'une deuxième LVE obligatoire est enseignée, elle est le plus souvent introduite dans le premier cycle du secondaire; L'anglais reste la langue étrangère la plus enseignée dans l'UE, le français maintient sa place de deuxième langue la plus fréquemment choisie, suivi de l'allemand et de l'espagnol ;
  • en matière de formation initiale des enseignants (FIE) en second cycle de l'enseignement scolaire, le diplôme requis pour enseigner est majoritairement le master et les enseignants de LVE sont des spécialistes de leur discipline ;
  • si les enseignants européens de LVE déclarent aller plus à l'étranger que l'ensemble des enseignants, ils n'ont en moyenne pas plus recours aux programmes de mobilité transnationale, qu'ils soient européens, nationaux ou locaux que les autres enseignants.

Consulter :

Mise en ligne le 22 juin 2017
Juin 2017 
Eurydice

Ce rapport montre que la France consacre 2 556 heures à l'apprentissage des fondamentaux (lecture, écriture, littérature et mathématiques) à l'école primaire. Elle se place ainsi devant l'Allemagne (1 980 h), mais après le Portugal (2 620 h). La France est par contre le pays d'Europe qui consacre le plus d'heures à l'apprentissage de la lecture, de l'écriture et de la littérature dans le premier degré.

Mise en ligne le 20 juin 2017
Juin 2017 
Office de coopération et de développement économiques (OCDE), Pisa à la loupe n° 71

Les données de l'enquête du programme international de suivi des acquis des élèves (PISA) 2015 mettent en évidence l'existence de grandes différences entre les élèves en matière du bien-être à l'école. Cette enquête a notamment porté sur leur degré de satisfaction à l'égard de la vie, leur motivation à l'idée de réussir, leur niveau d'anxiété vis-à-vis du travail scolaire, leur participation aux activités physiques, leurs aspirations pour l'avenir, leur expérience du harcèlement par leurs pairs et leur sentiment d'injustice face au comportement de leurs enseignants.

Une grande part de ces différences est liée à la perception qu'ont les élèves du climat scolaire ou du soutien qu'ils reçoivent de leurs enseignants.

Consulter Pisa à la loupe n° 71.

Mise en ligne le 8 juin 2017
Juin 2017 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 11 et 12

Quel que soit le niveau de formation, quitter le système éducatif après avoir obtenu le diplôme préparé demeure déterminant pour l'insertion des jeunes. Ces notes montrent que 7 mois après leur sortie d'un centre de formation d'apprentis ou après la fin de leurs études professionnelles en lycée :

  • 69 % des diplômés sortant d'apprentissage travaillent contre 49 % de ceux qui n'ont pas obtenu le diplôme. En moyenne, 65 % des jeunes ayant suivi des études du niveau de certificat d'aptitude professionnelle (CAP) à celui de brevet de technicien supérieur (BTS) ont un emploi, soit trois points de plus qu'en 2015. Parmi eux, la moitié a un contrat à durée indéterminée ;
  • 45 % des lycéens professionnels ont un emploi. La part des lycéens en emploi augmente de deux points par rapport à 2015. 13 % sont inactifs et 42 % cherchent du travail.

Consulter :

Mise en ligne le 7 juin 2017
Mai 2017 
Institut français de l'Éducation (IFÉ), Dossier de veille n° 118

Ce dossier explore la littérature de recherche afin de décrire les modalités de l'autonomie dans différents pays européens et de son l'impact pour les acteurs des établissements scolaires. Au-delà de l'autonomie structurelle, certaines recherches se sont en effet intéressées à l'autonomie pédagogique de l'établissement, aux personnels participant de cette autonomie et, pour quelques-unes d'entre elles, à l'impact sur les apprentissages.

Mise en ligne le 29 mai 2017

Sites


Réseau Canopé

Les ressources proposées sur ce site aident à comprendre les ressorts et les étapes de la radicalisation et à identifier dans le développement psycho-social de l'adolescent les facteurs et influences qui amènent vers la radicalisation violente.

Consulter le site Prévenir la radicalisation.

Mise en ligne le 29 mai 2017

Imprimer la pageHaut de page

À voir sur le site



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

© 2013 ESENESR - Mentions légales - Contactez-nous