Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSS



Rechercher dans :


Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités de l'Éducation

Actualités de l'Éducation



Journal officiel du 17 juillet 2018

Ces décrets et arrêtés modifient les dispositions relatives à l'examen et aux enseignements qui conduisent aux baccalauréats général et technologique. Ils prévoient notamment que :

  • l'examen du baccalauréat général ne fait plus référence à des séries ;
  • celui-ci évaluera désormais les enseignements communs, les enseignements de spécialité choisis par l'élève et, le cas échéant, des enseignements optionnels ;
  • les épreuves des baccalauréats général et technologique comporteront une épreuve anticipée, écrite et orale, de français en classe de première et de quatre épreuves en classe de terminale : deux portant sur les enseignements de spécialité, une épreuve de philosophie, et une épreuve orale terminale ;
  • une part de contrôle continu est également introduite dans l'évaluation des enseignements pour la délivrance du baccalauréat.

Consulter :

  • le décret n° 2018-614 du 16 juillet 2018 modifiant les dispositions du code de l'éducation relatives aux enseignements conduisant au baccalauréat général et aux formations technologiques conduisant au baccalauréat technologique ;
  • l'arrêté du 16 juillet 2018 relatif à l'organisation et aux volumes horaires de la classe de seconde des lycées d'enseignement général et technologique et des lycées d'enseignement général et technologique agricole ;
  • l'arrêté du 16 juillet 2018 relatif à l'organisation et aux volumes hoaires des enseignements du cycle terminal des lycées, sanctionnés par le baccalauréat général ;
  • l'arrêté du 16 juillet 2018 relatif aux épreuves anticipées du baccalauréat général et du baccalauréat technologique ;
  • l'arrêté du 16 juillet 2018 relatif aux épreuves du baccalauréat général à compter de la session 2021 ;
  • l'arrêté du 16 juillet 2018 relatif aux modalités d'organisation du contrôle continu pour l'évaluation des enseignements dispensés dans les classes conduisant au baccalauréat général et au baccalauréat technologique ;
  • l'arrêté du 16 juillet 2018 relatif aux épreuves du baccalauréat à compter de la session 2021 ;
  • l'arrêté du 16 juillet 2018 portant organisation et volumes horaires des enseignements des classes de première et terminale des lycées sanctionnés par les baccalauréats professionnels ST2S, STL, STD2A, STI2D, STMG, STHR.
Mise en ligne le 17 juillet 2018
Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 27 du 5 juillet 2018

Le PNF porte à la fois des priorités de formation et des orientations en accompagnement des académies. Pour l'année 2018-2019, trois objectifs sont assignés au plan national de formation :

  • accompagner les politiques éducatives engagées par le ministère (sur l'école maternelle ; l'enseignement des fondamentaux ; la réforme du baccalauréat et la transformation du lycée ; l'enseignement professionnel ; la laïcité et l'enseignement laïque du fait religieux) ;
  • transformer la formation des personnels d'enseignement et d'encadrement, au niveau national comme dans les territoires ;
  • contribuer à la politique interministérielle en matière de santé, d'accompagnement et de prise en charge des élèves en situation de handicap, d'éducation artistique et culturelle et de développement durable.

Les actions du PNF, prioritairement conçues pour la formation des formateurs et des corps d'encadrement, viennent en appui au pilotage des stratégies de formation des académies.

Consulter le plan national de formation 2017-2018.

Mise en ligne le 5 juillet 2018

Tous niveaux d'enseignement


27 juin 2018 
Elysée

Le Premier ministre a présenté en conseil des ministres une communication relative aux grands principes du service national universel. Annoncé lors de la campagne présidentielle, le SNU est un projet de société qui a pour finalité de favoriser la participation et l'engagement de chaque jeune dans la vie de la Nation, de valoriser la citoyenneté et le sentiment d'appartenance à une communauté rassemblée autour de ses valeurs, de renforcer la cohérence sociale et de dynamiser le creuset républicain.

Le Gouvernement a validé les grands principes d'architecture du SNU proposés par le groupe de travail mis en place et notamment son organisation en 2 phases :

  • la première phase s'inscrit dans le prolongement de l'obligation scolaire et constituera l'aboutissement du parcours citoyen débuté à l'école primaire et poursuivi au collège. Effectuée aux alentours de 16 ans, elle sera d'une durée d'un mois maximum ;
  • dans un second temps, chaque jeune sera encouragé à poursuivre volontairement une période d'engagement d'au moins 3 mois dans les domaines de la défense et de la sécurité, de l'accompagnement des personnes, de la préservation du patrimoine ou de l'environnement, etc.

Sur la base des résultats d'une consultation, le groupe de travail formulera des préconisations complémentaires, notamment sur la durée et les conditions concrètes de mise en œuvre de la première phase du SNU, en vue de son déploiement en 2019.

Consulter la communication en conseil des ministres sur le service national universel.

Mise en ligne le 28 juin 2018

Enseignement scolaire


Ministère de l'éducation nationale ; ministère de la culture ; ministère des sports

Ce plan, qui sera appliqué à la rentrée 2018, soutiendra la mise en place par les collectivités d'activités de loisirs de qualité le mercredi pour les enfants scolarisés de la maternelle au cours moyen 2e année.

Les collectivités locales seront accompagnées par les services déconcentrés de l'État pour élaborer un projet éducatif territorial labellisé Plan mercredi, établi sur la base d'une charte de qualité qui organisera l'accueil des enfants autour de 4 axes :

  • veiller à la complémentarité des temps scolaires, périscolaires et familiaux ;
  • assurer l'inclusion et l'accessibilité de tous les enfants à ces activités de loisirs, en particulier des enfants en situation de handicap ;
  • inscrire les activités périscolaires dans les territoires, en lien avec les acteurs concernés ;
  • proposer des activités riches et variées, organisées le plus souvent en cycles et aboutissant à une réalisation finale (œuvre, spectacle, exposition, tournoi, etc.).

Consulter le dossier de presse du Plan mercredi.

Mise en ligne le 28 juin 2018

Enseignement supérieur


Bulletin officiel de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation n° 29 du 19 juillet 2018

Ces classes, destinées aux bacheliers professionnels de l'année, sont créées pour améliorer la réussite dans l'enseignement supérieur et favoriser l'accès aux formations sélectives. La note de service définit les modalités d'accès ainsi que l'organisation et les contenus pédagogique de ces classes.

Mise en ligne le 19 juillet 2018
Juillet 2018 
Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (MESRI)

En plus des rubriques habituelles de cette publication, l'édition 2018 de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche présente de nouvelles thématiques, comme la mobilité étudiante Erasmus, le devenir des docteurs 3 ans après l'obtention de leur thèse les bibliothèques universitaires, ou encore les entreprises innovantes. Ce document est enrichi d'un moteur de recherche entièrement rénové, donnant une lisibilité plus grande à ses contenus.

Mise en ligne le 18 juillet 2018
Juillet 2018 
Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR)

Ce rapport aborde différentes problématiques qui touchent aux conditions de déploiement des innovations pédagogiques numériques dans l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation. Plusieurs recommandations ont été formulées :

  • les questions de la temporalité, du portage politique et de l'appropriation par les acteurs et les usagers apparaissent comme fondamentales pour rendre possible toute transformation dans ce domaine ;
  • les mesures d'accompagnement en termes d'organisation administrative des services concernés, de gestion des ressources humaines, d'infrastructure et d'équipements numériques ;
  • la prise en compte des questions économiques et juridiques ;
  • le pilotage de cette transformation par le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation au travers de la direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle (DGESIP).

Consulter le rapport sur "Les innovations pédagogiques numériques et la transformation des établissements d'enseignement supérieur."


Mise en ligne le 10 juillet 2018
Bulletin officiel de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation n° 27 du 5 juillet 2018

Ce décret supprime le rang du vœu exprimé par le candidat parmi les éléments que le recteur d'académie doit prendre en compte pour l'admettre ou non dans la section de techniciens supérieurs demandée, lorsque le nombre d'avis d'orientation favorables du conseil de classe de l'établissement d'origine du candidat excède, pour cette section, le nombre de places offertes aux candidats.

Mise en ligne le 6 juillet 2018
Journal officiel du 1er juillet 2018

Ce décret fixe les modalités et conditions aux termes desquelles les meilleurs bacheliers de chaque série ou spécialité du baccalauréat de chaque lycée, y compris les établissements d'enseignement français homologués dans le cadre du réseau de l'agence pour l'enseignement français à l'étranger, bénéficient, au vu de leurs résultats au baccalauréat, d'un accès prioritaire dans les formations sélectives et non sélectives du premier cycle de l'enseignement supérieur dispensées par les établissements publics.

Mise en ligne le 2 juillet 2018

Personnels


Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 27 du 5 juillet 2018

Cette note de service fixe le calendrier et les modalités de dépôt des demandes d'admission à la retraite en cours d'année scolaire 2019-2020 formulées par :

  • les administrateurs civils rattachés pour leur gestion au ministère de l'éducation nationale ;
  • les inspecteurs d'académie-inspecteurs pédagogiques régionaux ;
  • les inspecteurs de l'éducation nationale ;
  • les personnels de direction.

Consulter la note de service n° 2018-073 du 25 juin 2018.

Mise en ligne le 5 juillet 2018

Rapports officiels


Octobre 2017 
Inspection générale de l'éducation nationale (IGEN) ; Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR)

Sept ans après l'introduction d'une certification intermédiaire en cours de cursus conduisant à l'obtention d'un diplôme intermédiaire (DI) de niveau V (certificat d'aptitude professionnelle (CAP) ou brevet d'études professionnelles (BEP), les inspections générales dressent un bilan contrasté de ce dispositif, conçu à l'origine pour sécuriser les parcours des élèves.

Au regard du peu de valeur accordée par le monde professionnel à ces DI et de l'introduction récente des blocs de compétence, les inspections générales s'interrogent sur le maintien de cette certification et sur ses conditions de délivrance, jugées complexes et chronophages.

Consulter le rapport sur la certification intermédiaire.

Mise en ligne le 2 juillet 2018
Juin 2018 
Médiatrice de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur

Dans ce rapport, Catherine Becchetti-Bizot fait le point sur les mesures prises en réponse aux préconisations du rapport 2016 et présente de nouvelles recommandations, notamment sur :

  • l'accompagnement des personnels de l'administration dans la préparation de leur dossier de retraite ;
  • la poursuite et la réussite des études supérieures pour les jeunes en situation de handicap ;
  • la prise en compte de la garde alternée des enfants dans le versement du supplément familial de traitement aux agents publics séparés ;
  • la pondération des priorités pour l'affectation des personnels enseignants ;
  • le dispositif de dispenses d'épreuves portant sur les matières générales pour les diplômes de l'enseignement technologique et professionnel.

Consulter le rapport 2017 de la médiatrice de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.

Mise en ligne le 2 juillet 2018
Juin 2018 
Sénat, Catherine Morin-Desailly

Pour faire face aux défis stratégiques, économiques, éthiques et sociétaux de la révolution numérique, la sénatrice met en avant dans ce rapport la nécessaire formation de l'ensemble des citoyens. Elle dresse un bilan en demi-teinte de l'intégration du numérique à l'école et met l'accent sur les conditions nécessaires pour mettre le numérique au service de la réussite scolaire. Ses recommandations portent tout particulièrement sur :

  • le renforcement de la formation des délégués académiques au numérique ;
  • la révision de la maquette de formation des écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), afin que la littératie numérique devienne un axe structurant de la formation ;
  • l'instauration d'un enseignement des sciences du numérique en tant que discipline autonome ;
  • la création d'un certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (CAPES) d'informatique ;
  • le développement de la formation continue des enseignants dans ce domaine.

Consulter le rapport fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat.

Mise en ligne le 2 juillet 2018
Janvier 2018 

Ce rapport dresse un état des lieux des missions et des modes de fonctionnement actuels de l'inspection générale de l'éducation nationale (IGEN) et de l'inspection générale de l'administration de l'éducation et de la recherche (IGAENR). Il porte un regard comparatif sur les différents systèmes européens d'inspection et définit les caractéristiques d'une "inspection générale du 21e siècle". Il propose aussi 3 scénarios d'évolution pour rapprocher les deux inspections :

  • la coopération renforcée entre l'IGEN et l'IGAENR ;
  • la création d'une inspection unique du système éducatif ;
  • la création d'une inspection générale interministérielle.

Consulter le rapport sur l'évolution des inspections générales.

Mise en ligne le 25 juin 2018

Études et publications


Juillet 2018 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 16 et 17

Les résultats des élèves évaluées dans le cadre du Cycle des évaluations disciplinaires réalisées sur échantillon (Cedre) montrent qu'2017 les élèves de 3e sont plus performants qu'en 2012 et que la proportion d'élèves en difficulté baisse en histoire-géographie et en éducation morale et civique (EMC). Les filles ont davantage progressé que les garçons. Les résultats confirment la forte influence de l'origine sociale des collégiens sur leurs performances scolaires. En primaire, les niveaux dans ces disciplines sont stables depuis 11 ans.

Consulter les note d'information sur l'évaluation des acquis des élèves en histoire-géographie et EMC  :

Mise en ligne le 9 juillet 2018
Juin 2018 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 18.15

Au cours de l'année scolaire 2016-2017, près de 60 700 élèves ayant des besoins éducatifs particuliers dans le domaine de l'apprentissage du français langue seconde, ont été scolarisés en école élémentaire, en collège ou en lycée. Par rapport à l'année scolaire 2014-2015, leur nombre a progressé de 16 %.

Cette enquête montre que sept allophones nouvellement arrivés sur dix ont déjà été scolarisés avant leur arrivée en France. Neuf sur dix bénéficient d'un soutien linguistique, la plupart du temps dans des unités pédagogiques pour les élèves allophones arrivants (UPE2A).

Consulter la note d'information n° 18.15.

Mise en ligne le 11 juillet 2018
Juillet 2018 
Centre d'études et de recherches sur les qualifications, Céreq Bref n° 365

Cette étude analyse les conditions d'emploi des diplômés du baccalauréat professionnel et du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) 3 ans après leur sortie du système éducatif. Elle permet pour la première fois d'analyser l'entrée sur le marché du travail des jeunes issus de la voie professionnelle rénovée.

Cette rénovation, introduite en 2009, a induit une "dualisation" de la voie professionnelle. La disparition du brevet d'études professionnelles (BEP) a en effet conduit à un doublement des effectifs de la filière menant au baccalauréat professionnel. La filière conduisant au niveau CAP accueille désormais majoritairement des élèves issus des sections d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA).

Bien que les trajectoires d'entrée sur le marché du travail des bacheliers demeurent plus favorables que celles des sortants de CAP, cet avantage ne se retrouve pas dans leurs conditions d'emploi. En effet, les titulaires d'un CAP ont davantage accès à un emploi stable.

Consulter la publication Céreq Bref n° 365.

Mise en ligne le 5 juillet 2018
Juillet 2018 
Ministère de l'éducation nationale (MEN) ; Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (MESRI)

Cette publication annuelle propose un ensemble d'indicateurs sur les systèmes éducatifs des pays de l'Union européenne (environnement économique et social des familles avec enfants ; organisation des systèmes éducatifs, dépenses d'éducation, caractéristiques des enseignants, résultats obtenus par les systèmes éducatifs et retombées économiques et sociales de l'éducation). Elle montre la variété des contextes démographiques, économiques et sociaux entourant les familles d'enfants en âge de scolarisation en Europe, ainsi que la diversité des systèmes éducatifs dans leur organisation.

Mise en ligne le 9 juillet 2018

Imprimer la pageHaut de page

À voir sur le site



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00