Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSS



Rechercher dans :


Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités de l'Éducation

Actualités de l'Éducation



Enseignement scolaire


Journal officiel du 30 mai 2018

Ce décret précise la procédure du guichet unique de réception, de vérification et de transmission des dossiers d'ouverture et de changement des locaux des établissements d'enseignement privé hors contrat. Les conditions pour exercer des fonctions de direction et d'enseignement sont également détaillées. Ces dispositions ne sont pas applicables aux personnes exerçant déjà ces fonctions dans un établissement d'enseignement scolaire privé.

Le décret précise également les conditions dans lesquelles ces établissements communiquent chaque année, à l'autorité de l'État compétente en matière d'éducation, les informations prévues par la loi concernant leurs élèves et leurs enseignants.

Consulter le décret n° 2018-407 du 29 mai 2018.

Mise en ligne le 30 mai 2018
28 mai 2018 
Ministère de l'éducation nationale (MEN)

Lors d'une conférence de presse, Jean-Michel Blanquer a présenté les enjeux, objectifs et mesures concrètes pour engager la transformation du lycée professionnel et le rendre plus attractif.

12 points clés pour former aux métiers de demain ont été mis en exergue :

  • la création d'ici 2022 de 3 campus d'excellence par région ;
  • le lancement d'un appel à projet doté de 50 M€ en faveur de la voie professionnelle financé par le programme d'investissement d'avenir (PIA3) ;
  • une complémentarité renforcée entre apprentissage et voie scolaire, par l'implantation d'une unité de formation par apprentissage (UFA) dans chaque lycée professionnel d'ici 2019 ;
  • le développement des formations tournées vers l'avenir (dans les secteurs du numérique et de l'environnement notamment) ;
  • la transformation progressive et accompagnée des filières dans lesquelles l'insertion professionnelle des jeunes est difficile ;
  • un partenariat renouvelé avec les entreprises ;
  • un certificat d'aptitude professionnel (CAP) obtenu en 1, 2 ou 3 ans en fonction du profil et des besoins des élèves ;
  • la publication des taux d'insertion de chaque formation pour éclairer les choix des familles ;
  • l'organisation de la 2de professionnelle par familles de métiers à partir de la rentrée 2019 ;
  • des enseignements généraux et professionnels mieux articulés ;
  • la possibilité pour les élèves de choisir en classe terminale entre un module insertion professionnelle et un module poursuite d'étude ;
  • la réalisation d'un chef-d'œuvre présenté au baccalauréat professionnel.

Consulter le dossier de presse et l'infographie sur la transformation du lycée professionnel.

Mise en ligne le 28 mai 2018

Enseignement supérieur


Juin 2018 
Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (MESRI)

Les deux dernières notes flash du MESRI reviennent sur les taux de réussite en BTS pour la session 2017 :

  • Le taux de succès au BTS s'élève à 75,2 %, soit 1,1 point de plus que la session 2016. Les candidats scolaires sont toujours les plus nombreux et ont le taux de succès le plus élevé.
  • Une note portant plus précisément sur la filière STS montre que le taux de réussite au BTS varie selon la série du baccalauréat suivie par le candidat. 83% des bacheliers généraux obtiennent leur BTS, contre 70 % pour les bacheliers technologiques, et 50% pour les bacheliers professionnels.


Consulter la note flash n°7, "Résultats des brevets de techniciens supérieurs - Session 2017" ainsi que la note flash n°8,  "Parcours et réussite en STS : les indicateurs de la session 2017".



Mise en ligne le 14 juin 2018

Personnels


Juin 2018 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP)

Cette publication dresse un panorama des personnels enseignants et non enseignants de l'enseignement scolaire : effectifs, recrutement, rémunération, carrières, conditions de travail, ... et offre ainsi une vision du potentiel humain du ministère. Ce bilan social est complété par un rapport de situation comparée relatif à l'égalité professionnelle femmes/hommes.

Mise en ligne le 18 juin 2018
Mai 2018 
Cour des comptes

Ce rapport fait état d'un recours croissant aux contractuels par le ministère de l'éducation nationale : ceux-ci représentent près de 20 % des effectifs employés par le système scolaire en 2016-2017. Cette hausse concerne principalement les emplois occupés par les enseignants non titulaires et les accompagnants d'élèves en situation de handicap.

Face à cette situation, la Cour recommande au MEN de se doter d'une vision pluri-annuelle et d'une doctrine d'emploi. Elle préconise notamment d'assouplir le cadre de gestion des enseignants titulaires et de donner plus de prérogatives aux chefs d'établissement.

Consulter le rapport de la Cour des comptes.

Mise en ligne le 31 mai 2018

Rapports officiels


Juin 2017 
Inspection générale de l'éducation nationale (IGEN) ; Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR)

Ce rapport évalue la formation sous les angles de la gouvernance, de l'adaptation aux besoins des enseignants, de son efficacité et de l'efficience de ses dispositifs de gestion. Il dresse le constat de la difficulté des dispositifs existants à répondre aux attentes des professeurs des écoles. Les inspecteurs généraux formulent des préconisations en termes de pilotage, d'ingénierie de formation en insistant tout particulièrement sur la formation de formateurs, l'identification des besoins et l'évaluation des formations.

Mise en ligne le 11 juin 2018
Mars 2018 
Cour des comptes

Dans ce référé, la Cour adresse au ministère de l'éducation nationale (MEN) et au ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (MESRI), des recommandations qui portent sur :

  • le renforcement du rôle de l'État dans le pilotage de la formation, qui passe par l'inscription de la formation initiale dans les contrats des sites universitaires et une rationalisation de la carte des formations ;
  • une évolution dans le recrutement, la formation et l'accompagnement des enseignants nouvellement recrutés.

Consulter :

Mise en ligne le 7 juin 2018
Mai 2018 
Assemblée nationale, Céline Calvez et Stéphane Viry

Dans ce rapport d'information, les députés dressent un constat alarmant montrant que les femmes occupent une place réduite dans les sciences et que malgré certaines avancées, la situation n'évolue que très lentement, voire présente parfois un certain recul.

De l'enseignement secondaire à la vie professionnelle, les femmes sont en effet moins présentes dans les secteurs scientifiques. Malgré une meilleure réussite scolaire en moyenne que les garçons, leurs choix d'orientation les cantonnent dans certaines filières et, corrélativement, dans certains secteurs de l'économie, souvent les moins porteurs en termes de rémunération et de carrière.
Dans le monde du travail, le secteur scientifique ne fait pas exception et on y retrouve les mêmes inégalités – parfois même plus accentuées – que dans d'autres secteurs. Ces écarts se retrouvent aussi dans les établissements d'enseignement supérieur et de recherche. Ce constat n'est toutefois pas propre à la France, les mêmes écarts apparaissant dans la plupart des pays de l'Union européenne.
Les rapporteurs soulignent l'importance cruciale de l'éducation pour parvenir à une égalité entre les femmes et les hommes et proposent notamment de :

  • lutter contre les stéréotypes de genre en formant les personnels enseignants, conseillers d'orientation, chefs d'établissement ;
  • repenser les modalités d'orientation ;
  • donner l'exemple dans la recherche publique et l'enseignement supérieur.

Consulter le rapport d'information sur les femmes et les sciences.

Mise en ligne le 4 juin 2018

Études et publications


Juin 2018 
Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), PISA à la loupe n° 85

Les données de l'enquête de 2015 révèlent que les enseignants des établissements les plus défavorisés sont, dans un tiers des pays de l'OCDE, moins qualifiés et moins expérimentés que dans les établissements les plus favorisés. Ceci est le cas notamment en France, en Italie, aux Pays-Bas et dans 16 des pays étudiés. Cette note montre aussi que le fait de recevoir leur instruction des meilleurs enseignants peut avoir une réelle incidence sur les résultats scolaires des élèves. L'OCDE préconise ainsi de veiller à la qualité, et pas seulement à la quantité, des enseignants affectés auprès des élèves défavorisés pour pallier les inégalités de réussite.

Mise en ligne le 14 juin 2018
Juin 2018 
Terra Nova

Depuis plusieurs années, l'utilisation des algorithmes comme outils d'aide à la décision tend en effet à se généraliser au sein de l'Éducation nationale.

La note du think tank propose une description du fonctionnement de l'algorithme d'affectation en lycée des élèves de classes de 3e (Affelnet), de ceux de terminale dans l'enseignement supérieur, et de celui de l'affectation des enseignants dans les établissements scolaires publics. Elle illustre les conséquences parfois inattendues de ces algorithmes et souligne à quel point l'atteinte des objectifs du décideur public –tel que la mixité sociale par exemple- peut être influencée par le choix de l'algorithme. Le think tank estime que celui-ci doit faire l'objet de réflexions, éclairées par une évaluation précise de leurs conséquences.

Consulter la note de Terra Nova.

Mise en ligne le 11 juin 2018
Mai 2018 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance, Note d'information n° 18.10

Cette note montre qu'en 2017, 5,2 % des jeunes ayant participé à la journée défense et citoyenneté (JDC) peuvent être considérés en situation d'illettrisme et que 11,5 % ont des acquis limités en lecture. Les garçons sont par ailleurs plus souvent en difficulté que les filles. L'étude établit une corrélation entre les performances en lecture et le niveau d'études : les jeunes en difficulté de lecture sont de moins en moins nombreux à mesure que le niveau d'études s'élève. Ces difficultés sont inégalement réparties sur le territoire.

Mise en ligne le 5 juin 2018
Mai 2018 
Observatoire européen de la violence à l'école ; Éric Debarbieux, Arnaud Alessandrin, Johanna Dagorn et Olivia Gaillard

Cette étude, réalisée à partir de témoignages et d'enquêtes menées auprès d'élèves de 8 à 19 ans, s'attache à décrire la violence "ordinaire" en milieu scolaire, sa fréquence, ses caractéristiques et la manière différenciée ou non dont elle touche les filles et les garçons. Elle montre, qu'outre les violences physiques et les insultes, de nombreux élèves disent avoir été « regardés » dans les toilettes, avoir subi un déshabillage forcé ou un baiser forcé.

Les garçons sont souvent les auteurs de ces violences, mais contrairement aux idées reçues, ils peuvent aussi en être les victimes. Ce phénomène concerne plus particulièrement les garçons jugés "non conformes" au modèle viril par leurs pairs. Les chercheurs de l'observatoire estiment que ces violences entre garçons s'inscrivent dans un refus du féminin.

Ils considèrent aussi que l'école est un lieu où se construisent et parfois se renforcent les stéréotypes sexistes. L'étude recommande notamment d'accentuer les actions de prévention dès l'école primaire et de mettre en place les conditions d'une mobilisation collective des équipes pédagogiques et éducatives pour tenter de déconstruire et de donner aux élèves d'autres modèles que le modèle viriliste dominant.

Consulter l'étude sur les violences sexistes à l'école (pdf 2,5 Mo).

Mise en ligne le 1 juin 2018
Mai 2018 
Observatoire de la laïcité ; Ministère de l'éducation nationale (MEN)

Jean-Louis Bianco a remis le 15 mai 2018 au président de la République le 5e rapport annuel de l'Observatoire de la laïcité. Celui-ci présente les travaux de l'Observatoire ainsi que les actions mises en œuvre par les services publics et les différentes institutions pour faire respecter le principe de laïcité.

Parmi les actions préconisées au sein du MEN, l'Observatoire propose l'amplification de la formation à la laïcité et à l'enseignement laïque des faits religieux dans les écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE). Il préconise également la mise à disposition d'outils pour mener ces enseignements.

Pour soutenir les enseignants, directeurs d'école et chefs d'établissement, le MEN publie une édition actualisée du vademecum de la laïcité à l'école. Celui-ci propose, sous forme de fiches, des situations concrètes d'application du principe de laïcité, une analyse juridique et des conseils éducatifs et pédagogiques. Par ailleurs, un cahier des charges adressé aux équipes académiques laïcité et fait religieux comporte des recommandations pour gérer les situations urgentes et prévenir les atteintes à la laïcité.

Consulter :

Mise en ligne le 28 mai 2018

Imprimer la pageHaut de page

À voir sur le site



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00