Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSS



Rechercher dans :


Prévenir les risques de radicalisation : enjeux et outils pour le service public



Problématique générale


Le rôle de l'État et des collectivités est primordial dans une stratégie de prévention des phénomènes de radicalisation. Un certain nombre d'agents publics sont démunis face à ces situations. Ces acteurs, tous métiers confondus, doivent partager une culture commune afin de pouvoir collaborer plus efficacement, consolider un réseau et des partenariats pertinents sur leurs territoires.

Un plan national a été adopté en mai 2016, qui a pour objectif d'organiser l'action publique en matière de prévention pour accompagner les professionnels autour des signalements, de la prise en charge des individus radicalisés ou en risque de l'être, ainsi que de leurs familles. Cette priorité trouve tout son sens dans la formation des agents de l'État et des collectivités territoriales, chargés d'intervenir auprès de ces personnes.


Objectifs de la formation


  • Comprendre le processus de radicalisation violente et d'emprise mentale ;
  • identifier le contexte historique et géopolitique ;
  • détecter les faisceaux d'indices, les risques de basculement et procéder à un signalement ;
  • permettre de réfléchir à son positionnement en tant que professionnel ;
  • développer une stratégie partenariale entre les différents acteurs d'un territoire.


Scénario et méthode pédagogique de l'action


  • Définitions des notions fondamentales relatives au champ de la radicalisation : radicalisation violente, prosélytisme, fondamentalisme, etc. ;
  • contexte géopolitique et compréhension des racines idéologiques du djihadisme ;
  • identification des modes de propagande ;
  • mécanismes de l'emprise mentale et des dérives sectaires ;
  • les procédures d'alerte et de signalement ;
  • les interlocuteurs sur son territoire et l'arsenal juridique mis à disposition ;
  • ajuster et développer des stratégies d'intervention auprès du public-cible ;
  • mettre en œuvre des accompagnements et du soutien répondant aux besoins repérés ;
  • session basée sur la pédagogie active et l'implication des stagiaires ;
  • apports théoriques sur la prévention de la radicalisation et mise à disposition d'outils pour mieux comprendre les enjeux.
Mise à jour le 01/12/2017

Imprimer la pageHaut de page

Informations pratiques

Public

Cadres des trois fonctions publiques


Nombre de places

20


Dates

Du 12 juin (10h) au 14 juin 2018 (16h)


Lieu

INSET - Angers (49)


Inscriptions

jusqu'au 11 mai 2018


Candidatures

Individuelles


Contacts

Chef de projet

Touria ARAB-LEBLONDEL

téléphone : 02 41 22 41 38

touria.arab@cnfpt.fr


Annick MONTEIL, ingénieure de formation

annick.monteil@education.gouv.fr



Assistants de formation

Mickaël ROYER

téléphone : 02 41 22 41 41

mickael.royer@cnfpt.fr


Valérie GERVIER

valerie.gervier@education.gouv.fr



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00