Logo du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Icône du flux RSS de l'ESENESRPodcast Icône du flux podcast de l'ESENESR



Rechercher dans :


Vous êtes ici : Accueil > Lettre d'information

Lettre d'information n°260 bis - lectures pour l'été

13 juillet 2016

Cette année, nous avons poursuivi la mise en ligne de nombreuses ressources. Voici une sélection de celles que vous appréciez le plus : 

Actualités de l'éducation
Nous avons sélectionné pour vous des rapports, des études, des orientations qui ont marqué l'actualité éducative de l'année scolaire et universitaire écoulée.

L'ESENESR sera fermée du 22 juillet 2016 au soir au 16 août 2016 au matin.
Nous vous donnons rendez-vous à la rentrée pour notre prochaine lettre d'information.

Bonne lecture

et

bonnes vacances à tous !


Accès rapide



Lectures pour l'été


Circonscriptions du premier degré : pilotage et fonctionnement
Publié en novembre 2015 
Inspection générale de l'éducation nationale, Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche

Dans un contexte de profondes mutations du système éducatif et de l'organisation territoriale, la mission d'inspection fait le constat d'un fonctionnement en strates plutôt que d'un véritable pilotage du premier degré ainsi que d'une forme d'éparpillement des missions des inspecteurs de l'éducation nationale (IEN).

Même si l'action des IEN est plébiscitée, la circonscription n'apparait plus comme un espace incontournable de pilotage des politiques éducatives. Les inspecteurs généraux étudient concomitamment deux schémas d'évolution :

  • des pistes pour améliorer le fonctionnement des circonscriptions et dessiner une cartographie cohérente de l'organisation du premier degré ;
  • la suppression des circonscriptions et la création d'établissements publics du socle commun autour des collèges.

Consulter le rapport sur le pilotage et le fonctionnement des circonscriptions du premier degré.

Renforcer la mixité sociale et scolaire dans les collèges
Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) ; conseil national de l'évaluation du système scolaire (Cnesco) ; Assemblée nationale

Impulsée par le MENESR, une démarche de renforcement de la mixité sociale dans les collèges a été engagée sur 17 territoires pilotes. Celle-ci s'est notamment appuyée sur les travaux de la conférence de comparaisons internationales organisée par le Cnesco. L'Assemblée nationale s'est également penchée sur l'évaluation des politiques publiques en faveur de la mixité sociale dans l'éducation nationale au travers d'un rapport d'information du comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques.

Consulter :

Développer les relations école-entreprise
Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) ; Éduscol

L'année scolaire écoulée a été l'occasion de célébrer les 30 ans du baccalauréat professionnel. Par ailleurs, de nombreuses mesures ont été adoptées pour favoriser la découverte par les élèves du monde économique et professionnel et développer les partenariats entre l'école et les entreprises.

Consulter :

Prochainement, l'ESENESR proposera un parcours numérique sur ce thème aux personnels d'encadrement pédagogique stagiaires, pour accompagner leurs périodes de stage obligatoire en entreprise.

Pour une société apprenante : propositions pour une stratégie nationale de l'enseignement supérieur (StraNES)
Septembre 2015 
Comité StraNES, Sophie Béjean et Bertrand Monthubert

Ce comité, mis en place en décembre 2013 par Geneviève Fioraso, avait rendu public un rapport d'étape en juillet 2014. Ce nouveau rapport, qui doit permettre à la France de se fixer des objectifs et des orientations pour les 10 prochaines années, s'articule autour de 5 axes stratégiques :

  • construire une société apprenante et soutenir l'économie ;
  • développer la dimension européenne et l'internationalisation de l'enseignement supérieur ;
  • favoriser une réelle accession sociale et agir pour l'inclusion ;
  • inventer l'éducation supérieure du 21e siècle ;
  • répondre aux aspirations de la jeunesse ;

et de 3 leviers :

  • dessiner un nouveau paysage pour l'enseignement supérieur ;
  • écouter et soutenir les femmes et les hommes de l'enseignement supérieur ;
  • investir pour la société apprenante et adapter les financements aux besoins.

Consulter :

Universités et formation professionnelle tout au long de la vie
Novembre 2015 
François Germinet, président de l'université de Cergy-Pontoise

Ce rapport constate que des évolutions sont nécessaires pour développer les besoins en formation continue :

  • du côté des universités, pour adapter l'offre de formation à des salariés dont les besoins portent le plus souvent sur des formations courtes et non diplômantes ;
  • du côté des salariés et des employeurs, pour reconnaître les établissements d'enseignement supérieur comme des acteurs majeurs en matière de formation professionnelle.

Pour atteindre l'objectif de développement du chiffre d'affaires des établissements d'enseignement supérieur à 1,5 milliards d'euros d'ici 2020, François Germinet recommande notamment de s'appuyer sur la proximité avec la recherche, de connaître les coûts réels de l'activité de formation continue, de développer des mécanismes d'incitation au niveau des communautés d'universités et d'établissements (COMUE) et d'ouvrir la formation professionnelle à de nouveaux publics.

Dans le prolongement de ce rapport, Thierry Mandon a lancé en janvier 2016 un réseau de 12 établissements pour expérimenter concrètement la mise en œuvre des recommandations de ce rapport.

Consulter le rapport de mission sur la formation professionnelle tout au long de la vie.

Le changement, c'est comment ?
Janvier 2016 
Institut français de l'Éducation (IFÉ), Dossier de veille n° 107

Après une analyse des conceptions ou perceptions spontanées du changement, pour mieux expliquer les difficultés de mise en œuvre des réformes éducatives, le dossier aborde les approches du changement les plus répandues, généralement d'inspiration fonctionnaliste, dominées par la recherche d'une certaine efficacité rationnelle. Puis il s'attache à montrer la diversité des logiques des organisations éducatives, ce qui peut éclairer certains problèmes rencontrés dans la conduite du changement. Enfin, la prise en considération croissante des représentations et des croyances des acteurs, conduit à aborder la perspective néo-institutionnaliste qui accorde une place centrale à la question de la légitimation comme facteur de réussite ou d'échec des réformes.

Les grandes mutations qui transforment l'éducation 2016
Avril 2016 
Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), Centre for educational research and innovation

Cette publication donne un aperçu des principales tendances économiques, sociales, démographiques et technologiques actuelles (mondialisation, urbanisation, famille, nouvelles technologies ...) et analyse l'impact de ces tendances sur l'éducation.

Consulter la publication de l'OCDE sur les mutations qui transforment l'éducation.


Imprimer la pageHaut de page

Lettre d'information






Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

© 2013 ESENESR - Mentions légales - Contactez-nous