Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Icône du flux RSS de l'ESENESRPodcast Icône du flux podcast de l'ESENESR



Rechercher dans :


Citoyenneté, laïcité, diversité

Au cœur des parcours citoyens

Dessin de Charb sur la citoyenneté

Dessin de Charb paru en couverture du n°367-368 des Cahiers pédagogiques, paru en octobre-novembre 1998, intitulé "Apprentissages et socialisation".

La promotion de la citoyenneté, de la laïcité et de la diversité est au cœur
des activités des associations du CAPE, dans la continuité du courant historique de l'éducation nouvelle comme dans l'esprit de la Convention internationale des droits
de l'enfant. Elle passe par la mise en œuvre de pratiques pédagogiques coopératives dans la vie des classes et des établissements et des autres espaces éducatifs des temps périscolaires et extrascolaires, dans de menues actions au quotidien comme dans de grands projets sur la durée.

Elles placent les enfants dans des situations développant les "dimensions émancipatrices et les dimensions sociales des apprentissages scolaires" (Programme d'enseignement moral et civique).

Michel MIAILLE évoque le changement de paradigme de la tolérance à la laïcité.


Michel MIAILLE, professeur émérite de droit et de sciences politiques

4 min 33 sec


Promouvoir réflexion, discernement et sensibilité

La formation des élèves à l'esprit critique est une mission essentielle de l'école.
Elle se construit par la compréhension du monde et de ses mécanismes sociaux et économiques, la connaissance de l'autre et de soi, le développement de l'aptitude
au débat, à l'écoute et à l'argumentation, l'éducation aux médias.

Dans ces domaines, les associations du CAPE ont développé une large expérience au travers de mises en pratique et de conduites de projets.


Vivre la diversité, refuser les discriminations

Pas simple de travailler les stéréotypes sans les entretenir. Pas simple de faire débattre des enfants sans débordement, en bonne intelligence. Mais c'est bien par des démarches réflexives conduites sous la responsabilité des éducateurs que l'on peut faire évoluer
des représentations, développer les compétences argumentatives, renforcer la prise
en compte de l'opinion d'autrui. Apprendre à vivre ensemble.

Cette vidéo a été tournée en 2009, dans la classe de cours moyen 2e année (CM2) de Virginie Douilly.De tels "débats philo" étaient organisés une heure par semaine. L'enseignante, adhérente des Francas, participait à cette époque à un groupe de recherche-action regroupant des enseignants et des responsables associatifs des Francas et de l'OCCE (Office central de la coopération à l'école), ainsi que François Galichet, enseignant de philosophie à l'institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) et à l'université de Strasbourg.

Ateliers Philo "Les filles et les garçons" (Francas, 2009)

2 min 36 sec


Daniel Gostain, professeur des écoles et membre de l'institut coopératif de l'école moderne (ICEM) - Pédagogie Freinet, enseigne dans une classe de cours élémentaire 1e année (CE1) à Paris.
Le "débat réflexif" est inscrit dans l'emploi du temps de la semaine d'école.

En discussion, durant un quart d'heure : "Est-ce que c'est possible qu'une personne
soit nulle ?".

En voici un extrait de 2 minutes :


Débats réflexifs (ICEM) : "une personne peut-elle être nulle"

2 min


Éduquer aux médias

Pour comprendre ce qu'est un média, les modalités de collecte et de diffusion de l'information, rien de tel que de passer à la pratique. À l'initiative de leur professeur membre de l'ICEM-pédagogie Freinet, les enfants de l'école Jacques-Yves Cousteau
de Plougonven racontent leurs activités scolaires, interviewent les personnels de l'école pour connaître leur travail, proposent même des échos de l'actualité nationale.

Tournepages d'un journal scolaire (ICEM) : Le petit Cousteau



 (Cliquez sur l'image pour feuilleter
 le Journal scolaire Le petit Cousteau)


Participer et conduire un débat sur le droit d'expression en classe, c'est une chose.
Le faire devant des micros, dans un studio de radio, en sachant qu'on sera écouté, ça oblige à être sérieux !


Extrait de la webradio - Radio-UR centre collège de Bracieux

3 min 18 sec


Prendre en compte le "citoyen numérique", dans ses pratiques culturelles et sociales dans ses postures de "cyber'citoyen", de "spect'acteur", "d'auteur-producteur",
c'est le sens de diverses expériences menées par les Ceméa (centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active). Ainsi, à l'occasion du Festival du film d'éducation, des lycéens ne se contentent pas de regarder les films : ils deviennent vidéastes, web reporters, membres du jury, critiques de films
ou de webdocs, réalisateurs de courts-métrages.


Le festival du film d'éducation, un espace de formation (extrait)

2 min 12 sec

Pour plus d'informations sur cette action, consulter le reportage entier Le festival du film d'éducation, un espace de formation sur le site Ceméa TV.


Ouvrir aux pratiques artistiques et culturelles

Découvrir l'immense diversité des cultures et des manières d'exprimer des interrogations humaines universelles est une école de tolérance. Dans l'approche promue par
les associations du CAPE, il ne s'agit pas seulement de développer des connaissances et de "se faire plaisir", mais surtout de proposer des expériences esthétiques qui travaillent la relation intime et distanciée que les enfants ont avec le monde.

Au festival d'Avignon, dont ils sont les partenaires historiques, les Ceméa mettent en œuvre des séjours culturels pour des lycéens et des apprentis. Cette opération "Lycéens en Avignon", réalisée en partenariat avec le ministère de l'éducation nationale et
les conseils régionaux, permet d'accueillir chaque année 700 jeunes accompagnés de
80 enseignants.

Lycéens en Avignon (extrait)

2 min 43 sec

Pour plus d'informations sur cette action, consulter la vidéo entière Lycéens de Rhône-Alpes au festival d'Avignon sur le site Ceméa TV.


Les centres musicaux ruraux (CMR) créent des passerelles entre les classes et leur environnement artistique et culturel. À travers des projets conçus avec les équipes enseignantes, elles proposent une méthode ouverte à tous les enfants à travers l'écoute, le chant, le rythme et l'éveil.


La musique à l'école et après (extrait de la vidéo les CMR)

2 min 48 sec

Consulter la vidéo complète Les CMR -film de présentation sur Youtube.


Citation de Janusz Korczak tiré de l'ouvrage "Les Règles de la vie – Pédagogie pour
les jeunes et les adultes", publié en 1929, éditions Fabert, 2010 (page 123) “Je ne sais pas ce qui lie davantage les gens : les ressemblances ou, justement, les différences. J'aime bien untel parce qu'il me ressemble, mais tel autre parce qu'il est différent. Tantôt un boute-en-train se lie d'amitié avec un autre boute-en-train, tantôt avec un camarade plus calme et triste. Parfois, c'est comme si un copain en prenait un autre sous sa protection. Un plus âgé protège un plus jeune, un riche un pauvre, un garçon peut se prendre d'amitié pour une fille. J'ai constaté que seuls les imbéciles veulent que tous les hommes se ressemblent. Quand on a du bon sens, on se réjouit de voir qu'il y a sur terre : le jour et la nuit, l'hiver et l'été, des jeunes et des vieux, qu'il y a des papillons et des oiseaux, que les fleurs et les yeux des hommes sont de toutes les couleurs, qu'il y a des garçons et des filles. Celui qui n'aime pas réfléchir est toujours agacé par la diversité qui oblige à réfléchir.”


Développer le sens des responsabilités

Les associations du CAPE sont attachées à la prise en considération de l'opinion
des enfants. Elles peuvent aider à l'animation d'instances qui les associent aux décisions concernant la vie collective, qui les initient à la vie démocratique.


Faire vivre les dispositifs institutionnels

Conseil de classe, conseil d'administration, conseil de vie lycéenne, commission d'éducation à la santé et à la citoyenneté, conseil de discipline : les instances intégrant des représentants élus des élèves sont nombreuses au secondaire. Ils y peuvent
y formuler des propositions, interroger le fonctionnement de leur établissement,
discuter des décisions des adultes, y prendre part.
Comment les y préparer ? L'expérience des associations peut être précieuse.

La réforme du collège à la rentrée 2016 prévoit la mise en place d'un conseil de la vie collégienne. Pour le CAPE, ce nouveau dispositif peut aider à rendre les collégiens acteurs de la vie de leur établissement, contribuer à leur formation des futurs citoyens.


Organiser des conseils d'élèves

Par des réunions régulières, les élèves apprennent à s'écouter, respecter et prendre en compte les opinions des autres, élaborer des décisions, assumer des responsabilités.
Dans cette classe, l'enseignante, membre de l'office central de la coopération à l'école (OCCE), anime un conseil qui doit décider d'initiatives pour trouver les financements nécessaires à une action de solidarité.


Conseil de coopérative scolaire (extrait)

3 min 4 sec

Visionner la vidéo complète Conseil d'enfants sur Dailymotion.


Former des acteurs de la médiation

Non pas laisser les enfants se débrouiller entre eux, mais intervenir pour former
des volontaires à gérer les conflits : la médiation est un dispositif qui change les places des adultes, des enfants médiateurs, de ceux qui règlent ainsi leurs conflits, dans le sens de responsabilités clairement assumées. Cela ne s'improvise pas, et ce collège
de Beaumont-le-Roger (Eure) profite de l'expérience de l'association régionale des œuvres éducatives et de vacances de l'éducation nationale (Aroéven) pour le mettre en place.


Médiation par les pairs
au collège Croix Maître Renault de Beaumont-le-Roger (27)
clip réalisé pour le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

1 min 52 sec


Créer des associations d'enfants


Association Temporaire d'Enfants Citoyens (ATEC) comme :

  • Association qui renvoie à l'article 15 de la Convention internationale des droits de l'enfant (pdf 53 Ko) sur la liberté d'association et de réunion pacifique ;
  • Temporaire car l'ATEC dure sur le temps de vie du projet d'activités. La durée limitée garantit ainsi l'authenticité et la durabilité de l'implication des enfants et la qualité
    de l'engagement de l'accompagnateur ;
  • Enfants pour rappeler qu'ils sont des individus, des personnes, des citoyens, capables, "sachants" et "éduquants" ;
  • Citoyens car l'enfance, avant la majorité légale, est une période où l'on peut être aussi un membre actif de la vie sociale et politique de ses territoires de vie, du plus proche, à l'Europe et au monde.

Le développement d'une ATEC s'appuie sur un groupe constitué, un projet d'activités et
un accompagnateur du réseau des Francas.

Consulter le site des Francas de Meurthe-et-Moselle.


Voici trois exemples d'ATEC :


Tous en cœur

À l'initiative d'enfants âgés de 9 à 12 ans du centre de loisirs municipal de Blanzy en Saône et Loire et afin de récolter des jouets et de l'argent au bénéfice des Restos
du cœur sur le territoire.


Reporters d'après-guerre

Créée par des lycéens de 16 à 18 ans du lycée d'enseignement professionnel ALBA de Bergerac, accompagnés par une documentaliste du lycée. L'association a conduit
un projet culturel et linguistique avec les étudiants bosniaques suite à la rencontre de l'écrivain Vélibor Colic. Ce projet a mobilisé 19 jeunes et s'est traduit par un voyage-reportage à Sarajevo.


Sun Shine

Née à Roquemaure dans le Gard. Des adolescents fréquentant l'espace jeunes du territoire animé par les Francas ont organisé un séjour culturel en Espagne durant
les vacances. Ce projet est né de la "papoterie", temps d'échange régulier animé avec les jeunes du territoire pour les amener à participer aux projets de cet espace.
Pour financer leur projet, l'ATEC a organisé de nombreuses actions d'animation locale : une soirée festive, une tombola, un spectacle, etc.



Citation de Janusz Korczak tiré de l'ouvrage "Comment aimer un enfant", éditions Robert Laffont, Paris, 1978 (page 297) "Les réunions-débats peuvent constituer un bon moyen de communication entre l'éducateur et les enfants. Elles mobilisent la conscience collective et peuvent aider à résoudre certains problèmes particulièrement épineux et douloureux. Rien de plus facile cependant que de transformer ce genre de réunion en parodie de débat.
Si vous convoquez les enfants pour vous plaindre, leur faire des reproches et les forcer à prendre une résolution – ce n'est pas une réunion-débat.
Si vous convoquez les enfants pour vous donner l'occasion de prononcer un discours dont le but serait de les émouvoir et d'imposer à quelques-uns d'entre eux diverses responsabilités – ce n'est pas une réunion-débat.
Si vous convoquez les enfants pour leur raconter que vous n'arrivez pas à vous débrouiller et que c'est à eux de trouver des solutions – ce n'est pas une réunion-débat non plus.
Une vraie réunion-débat doit être libre de toute pression et de toute arrière-pensée ; il faut que les enfants puissent s'y exprimer librement devant un éducateur honnête et attentif. Aucune résolution ne doit être prise avant que l'éducateur ait mis au point un plan d'action valable. S'il n'en est pas capable, pourquoi les enfants le seraient-ils ? Et, surtout, pas de promesses irréalisables ! Il n'y a que les sots et les étourdis qui font des promesses irréfléchies, la sagesse se manifeste souvent dans la colère ou dans l'ironie. […] Une réunion-débat doit avoir lieu dans un climat de dignité et de confiance. Si vous essayez de faire voter les enfants dans un sens conforme à vos désirs, vous transformez le débat en une inutile comédie. Autre remarque : il faut apprendre aux enfants ce qu'est une procédure de débat, son côté technique en somme. Tenir une réunion n'est pas une chose facile. Et, dernière recommandation : il ne faut pas que la participation des enfants aux délibérations et au vote devienne une contrainte. Si certains d'entre eux s'y refusent, il faut respecter leur volonté."









Mise en ligne le 7/12/2015

Imprimer la pageHaut de page

Naviguez dans le dossier


  

À voir sur le site


sur le thème citoyenneté, laïcité, diversité :


À voir sur le web

Ministère de l'éducation nationale, de l'énseignement supérieur et de la recherche :


Collectif des associations partenaires de l'école publique :



sur la citoyenneté, la laïcité et la diversité :




Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

© 2013 ESENESR - Mentions légales - Contactez-nous