Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Icône du flux RSS de l'ESENESRPodcast Icône du flux podcast de l'ESENESR



Rechercher dans :


Présentation du CAPE

Refonder l'éducation, promouvoir la pédagogie


Historique et activités du CAPE

Le Collectif des associations partenaires de l'école (CAPE) s'est créé en 2011.
Ces associations se connaissaient de longue date, et menaient déjà nombre d'activités
en commun. Mais dans un contexte de mobilisation en faveur d'une politique éducative nationale renforcée, qui a abouti à l'appel de Bobigny, elles ont éprouvé le besoin
de mieux porter une parole commune, et choisi pour cela de constituer ce collectif.

Depuis 2012, avec leurs spécificités et leurs moyens propres, elles se sont investies pour contribuer à la mobilisation citoyenne pour la "refondation de l'école de la République",
et au-delà pour la refondation de l'éducation.

Les vingt-trois associations partagent, à des degrés divers, des engagements dans les champs de :

  • l'éducation populaire ;
  • l'éducation nouvelle ;
  • la promotion de la pédagogie.

Ce collectif se mobilise pour peser sur les réflexions en matière de politique éducative, mais aussi pour construire avec pragmatisme et pédagogie les réponses adaptées aux enjeux éducatifs. Par ses formations, ses actions de terrain, ses journées d'études,
ses publications, il participe à l'œuvre éducative commune des enfants et
des adolescents, dans et à proximité de l'école.

Il entretient des liens forts et historiques avec :

  • l'éducation nationale ;
  • les parents ;
  • les collectivités locales ;
  • les fédérations syndicales ;
  • les associations professionnelles ;
  • les acteurs de l'économie sociale et solidaire partenaires de l'école.

La reconnaissance de la légitimité et des apports du CAPE le conduit aujourd'hui
à participer aux travaux du conseil national de l'innovation pour la réussite éducative (CNIRÉ), du comité de suivi de la réforme des rythmes scolaires, et du comité de suivi des écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), à être associé à
la formation des personnels éducatifs dans le cadre d'une convention avec le réseau des ESPE, et à être sollicité ces derniers mois pour contribuer à la définition et
au développement d'initiatives éducatives autour de la laïcité et de la citoyenneté.


Un partenariat spécifique entre le CAPE et l'ESENESR

C'est cette dynamique qui amène au partenariat entre le CAPE et l'ESENESR.
Ce dossier voudrait présenter aux cadres de l'éducation nationale les contributions concrètes des associations du CAPE autour de quelques thèmes :

  • la promotion de la laïcité ;
  • la lutte contre le décrochage scolaire ;
  • les relations entre l'école et les parents ;
  • la dimension territoriale des actions éducatives ;
  • la formation des personnels.

Il est destiné aux personnels d'encadrement pour leurs actions à venir, le développement de projets partagés entre les associations et l'institution scolaire, dans l'intérêt de l'éducation de l'ensemble de la jeunesse.


Un collectif pour agir

Une réalisation concrète pour démarrer ce dossier : le docufiction "Un jour au collège"
a été crée par dix élèves de cours moyen 2e année (CM2) réunis dans le cadre d'un atelier relais à Givors (Rhône), organisé en partenariat entre les collèges de la commune et les Francas du Rhône, avec le soutien de la Maison des jeunes et de la culture (MJC).

Comment préparer de futurs collégiens aux lieux qu'ils vont côtoyer, à de nouvelles formes d'apprentissage, d'organisation, de vie collective, de loisirs ?

Accueillis par l'enseignante et l'animateur des Francas de l'atelier relais sur une dizaine de jours, les élèves ont travaillé à la réalisation d'un site internet sur le fonctionnement du collège ainsi qu'à celle de cette vidéo. Ils les ont ensuite présentés à leurs classes d'origine et à leurs parents, devenant ainsi, à leur tour, médiateurs !


Un jour au collège par l'atelier relais de Givors

4 min 33 sec


Une action bien représentative de ce que les associations partenaires de l'école peuvent construire avec des établissements de l'éducation nationale. Jean-Luc Cazaillon, président du CAPE jusqu'en juin 2015, et Didier Jacquemain, qui a pris sa suite dans cette fonction, expliquent la place que le collectif souhaite occuper pour assurer la mise en œuvre de l'ambitieuse loi de refondation de l'école de juillet 2013. Par leur histoire et leur ancrage territorial, les associations peuvent contribuer à la mobilisation citoyenne autour de l'éducation. Accès à la diversité des pratiques artistiques et culturelles, construction des parcours citoyens, prise en compte du numérique, investissement de l'ensemble des temps éducatifs : les chantiers sont nombreux, et c'est bien la lutte contre les inégalités d'accès à l'éducation qui est en jeu.


Jean-Luc CAZAILLON, président du CAPE jusqu'en juin 2015,
 directeur général des centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (Ceméa),
Didier JACQUEMAIN, président du CAPE, délégué général des Francas

11 min 33 sec


Un collectif reconnu nationalement et localement

La loi du 8 juillet 2013 mentionne pour la première fois les associations comme membres à part entière de la communauté éducative. Jean-Paul Delahaye, conseiller spécial de Vincent Peillon dans la période de préparation de la loi, puis directeur général de l'enseignement scolaire, explique cette volonté de reconnaître leur action,
et sa concrétisation en particulier dans la formation des personnels.


Jean-Paul DELAHAYE, directeur général de l'enseignement scolaire de 2012 à 2014

4 min 17 sec


Comment ces ambitions se traduisent-elles localement ? Du point de vue de l'institution d'abord, avec cette interview de Christelle Gautherot.


Christelle GAUTHEROT, inspectrice de l'éducation nationale (IEN),
adjointe à la direction des services départementaux de l'éducation nationale de Haute-Marne

5 min 17 sec


Patrick Mauriéras présente trois actions de collaboration entre les différents partenaires dans sa région, impulsées grâce à la dynamique de constitution du collectif.


Patrick MAURIÉRAS, coordonnateur du CAPE académique des Pays de la Loire,
secrétaire général de la Ligue de l'enseignement de Loire-Atlantique

4 min 38 sec


Pour conclure cette présentation

Le Collectif des associations partenaires de l'école est bien l'un des acteurs
d'une éducation qui, plus que jamais, est une mission partagée. Sa philosophie éducative, nourrie de l'éducation nouvelle et de l'éducation populaire, se fonde
sur trois convictions :

  • l'éducabilité de tous les enfants et de tous les jeunes ;
  • la dimension émancipatrice des savoirs ;
  • l'implication des enfants dans leurs apprentissages.

Son action se conçoit en articulation avec tous les acteurs de l'éducation, dans
une perspective d'éducation et de formation tout au long de la vie. C'est ce que
le collectif et l'ESENESR souhaitent montrer en actes dans les différentes parties
de ce dossier.







Mise en ligne le 7/12/2015

Imprimer la pageHaut de page

Naviguez dans le dossier


  

À voir sur le site

À voir sur le web

Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche :


Collectif des associations partenaires de l'école publique :


Sur la refondation de l'école :





Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

© 2013 ESENESR - Mentions légales - Contactez-nous