Logo du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Icône du flux RSS de l'ESENESRPodcast Icône du flux podcast de l'ESENESR



Rechercher dans :


Vous êtes ici : Accueil > Ressources par thème > Évaluation > Évaluation des EPLE

Évaluation des EPLE

L'article 16 du décret de 1985 définissant le statut de l'EPLE indiquait : "le conseil d'administration établit chaque année un rapport sur le fonctionnement pédagogique de l'établissement, qui rend compte de la mise en œuvre du projet d'établissement, des objectifs à atteindre, et des résultats obtenus", invitation aux établissements à s'investir dans des démarches d'évaluation permettant la régulation de leur action. Le dispositif IPES mis en place en 1994 par la DEP avait comme objectif, au travers d'un ensemble d'indicateurs chiffrés, de restituer aux établissements du second degré des informations susceptibles  d'aider au pilotage et de rendre compte de ses performances. Ces indicateurs ont bien comme premier objectif d'aider au pilotage interne de l'établissement, mais ils aident également à un pilotage de dimension territoriale (ce sont des indicateurs précieux pour les recteurs et les IADSDEN). Ils permettent une approche systémique, si on considère un établissement comme une organisation dans un environnement donné, qui avec un certain mode de fonctionnement mobilise des ressources pour viser un certain type de résultats.

Ainsi, l'évaluation des EPLE concerne aussi bien le pilotage  "interne" (faisant appel à des normes et des valeurs et visant des résultats), que l'évaluation "externe", par les pilotes du système et les usagers. En outre, la mise en place de la LOLF fixe une obligation de résultats et non plus seulement de moyens à l'ensemble du système. Et dans chaque établissement un contrat d'objectifs définit des objectifs à atteindre à une échéance pluriannuelle. Des indicateurs, précisés dans le contrat, doivent permettre d'apprécier l'atteinte des objectifs.

Auto-évaluation

Les pratiques réflexives d'auto-évaluation en établissement scolaire peuvent porter sur des objets divers : l'analyse du fonctionnement de l'établissement, les activités professionnelles des enseignants ou encore les obstacles ou difficultés rencontrées pour mener un projet donné. Elles se sont multipliées ces dernières années et visent à réguler et faire évoluer les pratiques internes. Les acteurs internes de l'établissement se mobilisent pour conduire leur propre évaluation sur le sens donné aux évolutions, changements et actions en cours et apporter les infléchissements ou évolutions pertinentes. De nombreuses méthodologies d'auto-évaluation ont été mises au point en France et en Europe. L'ESENESR est en partenariat avec le HMI écossais (inspectorat). L'Écosse a institué cette démarche dans le cadre du dispositif  "How good is our school" qui conjugue évaluation interne et évaluation externe avec le concours des autorités locales et des inspecteurs de l'éducation.




Imprimer la pageHaut de page

Conférences

L'évaluation et l'auto-évaluation des EPLE : qu'évalue-t-on quand on évalue ?

Jean VOGLER, inspecteur général de l'administration de l'Éducation nationale


ESEN
10 mars 2010
57 min 34 sec

Pratiques d'auto-évaluation des établissements en Écosse

Isobel MC GREGOR, doyenne des inspecteurs de langues vivantes du HMIE (Her Majesty's Inspectorate of Education), Édimbourg, Écosse


ESEN
13 janvier 2010
52 min 52 sec



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

© 2013 ESENESR - Mentions légales - Contactez-nous