Logo du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Icône du flux RSS de l'ESENESRPodcast Icône du flux podcast de l'ESENESR



Rechercher dans :


ENT - Espace Numérique de Travail



Un portail unique pour une communication efficace, un nouvel outil d'apprentissage

Mise à jour : 4 décembre 2013 - Actualisation prévue : décembre 2014

  • 1. Définition

Le site Éduscol définit ainsi l'ENT : "Un espace numérique de travail est un ensemble intégré de services numériques, choisis, organisés et mis à disposition de la communauté éducative par l'établissement scolaire. (...) À ce titre, il constitue le système d'information et de communication de l'établissement, en offrant à chaque usager (enseignant, élève ou étudiant, personnes en relation avec l'élève, personnel administratif, technique ou d'encadrement) un accès simple, dédié et sécurisé aux outils et contenus dont il a besoin pour son activité dans le système éducatif" (consulter la page "Qu'est-ce qu'un ENT ?" sur le site Éduscol).

Chaque usager dispose :

  • d'un accès à distance  ou  depuis des postes disponibles dans chaque établissement ;
  • d'un accès à des contenus à vocation pédagogique et éducative, d'une diffusion d'informations administratives ou relatives au fonctionnement de l'établissement, d'une messagerie électronique, de forums de discussion, etc.

L'utilisateur est identifié afin d'individualiser les services numériques auxquels il a accès. L'environnement numérique de travail n'offre en lui-même qu'un nombre restreint de fonctionnalités de base. Son rôle principal est d'intégrer les services et de les présenter aux utilisateurs de manière cohérente, unifiée, personnalisée et personnalisable en intégrant l'authentification unique.


L'ENT est également appelé "bureau virtuel" ou "portail de services". Il regroupe l'ensemble des informations et permet à un utilisateur de retrouver plus rapidement les ressources numériques qu'il utilise souvent.


  • 2. À quoi ça sert ?

La réponse à cette question réside dans l'architecture des ENT qui s'articule autour de trois services :

  • des services applicatifs (par exemple : carnet d'adresses, agenda, emploi du temps, notes, bulletins, etc.) ;
  • des services "socle" qui servent de support aux services applicatifs (par exemple : annuaire, gestion des identités et des accès, présentation et personnalisation des services offerts, etc.) ;
  • des services réseaux qui regroupent les services autour d'infrastructures (réseaux d'établissements, Internet, etc.) et des fonctions de sécurité (pare-feu, antivirus, etc.).

En termes de verbes d'action, il sert plus précisément  :

  • à communiquer et à informer, en direction :
    • de tous les personnels : agenda, communication (administrative, professionnelle, organisationnelle, échanges, etc.) ;
    • des usagers (parents et élèves) : agenda, cahier de textes, notes, menus, messagerie, absences, informations diverses ;
    • des partenaires ; exemples : entreprises (stages, etc.), collectivités (gestion des agents territoriaux, etc.), autres établissements (bassins d'éducation, universités, etc.) ;
    Le potentiel de lectorat est donc suffisamment important pour accorder à la politique éditoriale un soin particulier.

  • à échanger et partager : ressources, pratiques, etc. :
    • en fournissant à chaque utilisateur un espace de travail et de stockage dont les ressources sont accessibles à tout moment et quel que soit le lieu (domicile, salles de classes, salles informatiques, CDI, etc.) ;
    • en diversifiant les ressources et supports pédagogiques disponibles (ressources partagées : supports vidéos, ressources sonores, etc.) ;
    • en offrant un espace de mutualisation pour chaque équipe (accompagnement personnalisé, TPE, etc.) ;
    • en proposant des dispositifs individualisés de suivi des élèves (aide, soutien, programmes personnalisés de réussite éducative (PPRE), ressources éducatives en ligne) ;
    • en proposant des outils de travail collaboratif (blog, dossiers partagés) ;
    • etc. ;
  • à offrir des outils de gestion ou de travail aux usagers (outre les outils évoqués plus haut) :
    • gestion du matériel et des locaux spécifiques ;
    • visioconférence, audioconférence ;
    • etc. ;
  • à piloter l'établissement :
    • en partageant des éléments du tableau de bord ;
    • en facilitant l'échange avec les équipes et les partenaires ;
    • en donnant une place nouvelle aux parents dans l'école.

  • 3. Quel cadre ?
  • Cadre national :
    • le S3IT (schéma stratégique des systèmes d'information et des télécommunications), défini par le ministère dans le domaine des technologies de l'information et de la communication ;
    • le SDET (schéma directeur des ENT), guide pour la mise en place technique, organisationnelle et fonctionnelle des ENT (pdf 3 Mo) page 34 et suivantes ;
  • cadre académique : en collaboration, les collectivités territoriales et les rectorats élaborent un schéma directeur académique des systèmes d'information et du numérique (SDASIN) pour la mise en place des ENT et leur financement ;
  • cadre établissement : adaptations spécifiques cohérentes avec les exigences nationales et académiques, les projets de l'établissement ou le projet d'établissement.


    • 4. Mise en place et fonctionnement

L'ENT est hébergé dans l'établissement ou externalisé : rectorat, prestataire, etc.

Sous la responsabilité du chef d'établissement, sa mise en place et son fonctionnement dépendent des solutions techniques et organisationnelles retenues avec les autorités institutionnelles et les collectivités territoriales (choix des services ouverts, gestion des droits, nature des ressources, traitement et sécurité des données, etc.).

Quelle que soit la solution retenue, le bon fonctionnement de l'ENT repose sur son accessibilité, donc sur une préparation minutieuse des bases d'utilisateurs (notamment parents et élèves) mais aussi sur la diffusion des identifiants aux usagers ainsi que du mode d'emploi.


    • 5. Quelles précautions prendre ?

L'ENT s'appuie sur un environnement informatique fiabilisé : parc informatique à la bonne marche garantie, logiciels utilisés aux configurations stabilisées. Afin d'accompagner son déploiement dans l'établissement, il est opportun de constituer un comité de pilotage. On pourra doter ce comité de plusieurs fonctions, notamment dans le domaine de la politique éditoriale (gestion des rubriques, gestion des rôles, droits de publication). Le recours au vote du conseil d'administration (CA) est nécessaire notamment afin que la collectivité dispose des bases de données nécessaires aux identifications (convention obligatoire).

Les précautions à prendre découlent des difficultés juridiques occasionnées par les services en ligne mis en œuvre par l'établissement et de la protection des données (accès, traitement, protection, intégrité et sauvegarde). Les points suivants doivent être étudiés avec soin :

  • garantir l'intégrité des systèmes informatiques (responsabilité qui peut être partagée avec d'autres partenaires si les données sont externalisées). Cette responsabilité comprend :
    • la mise en conformité avec le schéma directeur national de la sécurité décliné au niveau local de l'établissement par le filtre académique ;
    • la sécurité des fichiers (article 34 de la loi n° 78-17 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés du 6 janvier 1978) ;
    • la confidentialité des données (articles 34 et 35 de la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés) ;
  • informer tous les personnels et usagers de la finalité, de la collecte et du traitement (articles 6 à 8 et 36 de la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés), ainsi que de la durée de conservation des données (articles 6-5 et 36 de la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés). L'existence d'une charte informatique intégrée au règlement intérieur est vivement conseillée (voir quelques exemples dans la partie "Boîte à outils") ;
  • garantir la protection des utilisateurs et tout particulièrement des mineurs (droit à l'image, droit d'auteur, protection des œuvres, …) : consulter à ce sujet le site officiel de signalement des contenus illicites d'Internet du ministère de l'Intérieur ;
  • s'assurer de la déclaration des fichiers à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) en conformité avec l'ENT déployé dans l'établissement : téléprocédure sur le site www.cnil.fr (article 22 de la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés) ;
  • pour réduire les incidences de la fracture numérique, faciliter les possibilités d'accès pour tous à l'ENT et à Internet.


  • 6. Conclusion

Le succès nécessite une implication marquée du chef d'établissement, une prise en main rapide de l'outil (convivialité, ergonomie) et une volonté interne de travailler en équipe. L'aspect technique s'avère primordial (rapidité d'accès, fiabilité, …) ainsi que les facilités d'y accéder.

Information, formation, accompagnement et conditions pour faire évoluer l'outil sont incontournables pour que tous les usagers puissent se l'approprier.


Textes officiels en vigueur

Pour aller plus loin

À consulter :

  • sur le site Éduscol :

Articles

Aspects juridiques

  • Sur Éduscol :
    • Guide de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) : "Informatique et Libertés" pour l'enseignement du second degré(2010) (pdf 1,38 Mo) ;
    • site "Internet responsable", de la direction générale de l'enseignement scolaire du ministère de l'éducation nationale ;
  • "La rubrique juridique : Internet et le droit", article de Laurent Piau publié sur le site Le Café pédagogique (2010) ;
  • sur les données personnelles : fiche 21 du guide juridique du chef d'établissement ("Création et gestion des traitements de données à caractère personnel", novembre 2009), sur le site du ministère de l'éducation nationale (pdf 185 Ko) ;
  • sur la propriété intellectuelle : protocole d'accord transitoire sur l'utilisation des livres, de la musique imprimée, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche, juin 2009, direction des affaires juridiques du ministère de l'éducation nationale ;
  • "Numérique, droit d'auteur et pédagogie", article de Jean-Pierre Archambault (octobre 2011) mis à disposition sur le site collaboratif Éducavox, paroles d'éducation, portail d'information et de partage sur les problématiques de l'éducation.

Ouverture à l'international


Boîte à outils

Module d'autoformation

• Conférences en ligne sur notre site :

"L'internet responsable", ensemble de ressources d'ordre juridique sur l'utilisation d'internet et des outils de communication, en ligne sur notre site, organisées autour :

  • d'une foire aux questions construite à partir de 8 situations-problèmes rencontrées sur le terrain scolaire (chaque situation est traitée sous forme de courtes vidéos, et propose des liens vers des sites incontournables, des éléments de réglementation, des documents à télécharger, ...) ;
  • d'un glossaire vidéo "Le mot du juriste" (clips de 2 à 5 minutes) explicitant les principales notions juridiques abordées.

Nos ressources sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons, voir nos Mentions légales

Imprimer la pageHaut de page

Conférences

L'internet en usage : une difficile liberté

Paul MATHIAS, inspecteur général de l'éducation nationale (IGEN), doyen du groupe philosophie


Paris, Lycée d'État Jean Zay, Internat d'excellence
13 mars 2012
Durée 51 min 41 sec

L'impact des technologies numériques sur l'espace-temps dans le travail des acteurs de l'école

Jean-Paul MOIRAUD, professeur de gestion en sections mode et textile, lycée La Martinière Diderot de Lyon, chargé d'études et de recherche à l'institut français d'éducation (IFÉ), équipe EducTice


ESEN
15 décembre 2010
Durée 59 min 4 sec



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

© 2013 ESENESR - Mentions légales - Contactez-nous