Logo du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Icône du flux RSS de l'ESENESRPodcast Icône du flux podcast de l'ESENESR



Rechercher dans :


Projet d'établissement



Au cœur du pilotage de l'établissement

Mise à jour : 8 novembre 2013 - Actualisation prévue : novembre 2014

Rendu obligatoire par la loi d'orientation du 10 juillet 1989, et réaffirmé par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école du 24 avril 2005, le projet d'établissement définit, au niveau de l'EPLE, les modalités particulières de mise en œuvre des orientations, des objectifs et des programmes nationaux, ainsi que du projet académique.

Inscrit dans le cadre de l'autonomie des EPLE, le projet d'établissement exprime et fixe les choix pédagogiques et la politique éducative de l'établissement pour une durée comprise entre 3 et 5 ans. Élaboré par les différents partenaires, particulièrement au sein du conseil pédagogique, il est adopté par le conseil d'administration.
Il sert à exprimer la volonté collective d'une communauté particulière et à assurer la cohérence de ses actions avec ses valeurs et le contexte de l'établissement. Conformément à l'article L401-1 du code de l'éducation, issu de la loi du 23 avril 2005, il peut notamment prévoir la réalisation d'expérimentations pédagogiques.


  • 1 – Élaboration

 1.1. Diagnostic partagé

À partir d'une analyse du contexte et de l'avancée du contrat d'objectifs éventuellement en cours :

  • après avoir fait un bilan synthétique et une évaluation du précédent projet d'établissement, réaliser un état des lieux (recherche d'indicateurs pertinents) ;
  • relever les points forts, les points faibles et les singularités de l'établissement dans son contexte particulier ;
  • faire s'approprier le diagnostic par la communauté éducative et lui proposer une réflexion sur les valeurs éducatives mises en tension par certains points-clés de ce diagnostic ;
  • en concertation, déterminer les priorités, les axes de progrès, mettre en place les groupes de travail.

1.2. Objectifs et actions

Collectivement :

  • définir les axes du projet ;
  • établir les objectifs généraux et opérationnels par exemple au moyen de fiches action.

Il est souvent souhaitable de réaffirmer la valeur ou le principe prioritaire qui éclaire les décisions présentées.


1.3. Contenus

Les projets traitent généralement des sujets ou domaines suivants :

  • pédagogie ;
  • information et orientation ;
  • santé, citoyenneté (comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté – CESC), vie scolaire, lutte contre la violence, sécurité ;
  • culture, ouverture à l'international ;
  • politique documentaire ;
  • politique de communication (interne et externe) ;
  • partenariats ;
  • technologies de l'information et de la communication pour l'éducation – TICE ;
  • formation tout au long de la vie ;
  • liaison inter-établissements (notamment le conseil école-collège).
  • 2 – Mise en œuvre

1. Établir un calendrier ;

2. mettre en place le comité de suivi / pilotage en lien avec le conseil pédagogique ;

3. prévoir des temps de régulation pour en construire l'évolution ;

4. accorder le plan de formation des personnels au projet.


  • 3 – Évaluation du projet

1. Définir des indicateurs de performance dès l'élaboration du projet ;

2. effectuer des bilans d'étape : annuel, triennal, … ;

3. nourrir les indicateurs d'évaluation et de performance ;

4. mesurer les effets sur les élèves, les personnels et l'EPLE ;

5. présenter le bilan au conseil d'administration (CA), intégré dans le rapport annuel rédigé par le  chef d'établissement.


  • 4 – Projet d'établissement et contractualisation

Consulter un récapitulatif du cadre du projet d'établissement (pdf 38 Ko).

Le contrat d'objectifs, tel que défini par l'article R421-4 du code de l'éducation, s'appuie sur le projet d'établissement ; les objectifs retenus dans le cadre de la contractualisation doivent être en cohérence avec le projet d'établissement.

L'article R421-20 précise que le conseil d'administration, sur le rapport du chef d'établissement, adopte le projet d'établissement et approuve le contrat d'objectifs. Cependant, cette délibération ne figure pas parmi les délibérations énumérées aux articles R421-54 et R421-55, dont le caractère exécutoire est subordonné à la transmission à l'autorité académique.

Le contrat d'objectifs doit donc être considéré comme non transmissible au contrôle de légalité ; il deviendra exécutoire dès lors qu'il aura fait l'objet d'une signature par le recteur.

On notera cependant que le projet de contrat est transmis à la collectivité territoriale de rattachement au moins un mois avant la réunion du conseil d'administration qui sera appelé à se prononcer sur le projet. Consulter à ce sujet le site Éduscol (point 1.3. Le contrat d'objectifs). En outre, les financements et moyens qui peuvent y être attachés relevant le plus souvent de la collectivité, celle-ci est appelée à participer à la réalisation de ce contrat.

Depuis la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République, le contrat peut devenir une convention tripartite à l'initiative de la collectivité territoriale (article 3 du décret n° 2013-895 du 4 octobre 2013).


  • 5 – Projet d'établissement - Contrat d'objectifs - Lettre de mission

La lettre de mission du chef d'établissement élaborée à partir du diagnostic qu'il aura réalisé reprend à la fois des objectifs du projet d'établissement et des objectifs de pilotage de l'EPLE. Cette lettre de mission donnera lieu à une évaluation de l'action du chef d'établissement.

Le contrat d'objectifs engage l'établissement et doit s'articuler avec le projet d'établissement. Il fait l'objet d'une évaluation qui doit être intégrée au sein du rapport annuel d'activités et de performance (RAAP).

Textes officiels en vigueur

• Code de l'éducation

Partie législative :

  • article L401-1 (élaboration d'un projet d'école ou d'établissement) ;
  • article L421-5 (le conseil pédagogique) ;
  • article L912-1-1 (conseil pédagogique et liberté pédagogique de l'enseignant).

Partie réglementaire :

  • article R421-2 (champs d'autonomie des établissements) ;
  • article R421-3 (dispositions générales sur le projet d'établissement) ;
  • article R421-4 (le contrat d'objectifs) ;
  • article R421-9 (le chef d'établissement) ;
  • article R421-20 (le conseil d'administration) ;
  • article R421-41 (la commission permanente) ;
  • articles R421-41-1 et R421-41-2 (composition du conseil pédagogique) ;
  • article R421-41-3 (compétences du conseil pédagogique) ;
  • articles R421-41-4 à R421-41-6 (fonctionnement du conseil pédagogique) ;
  • article D421-2-1 (échanges linguistiques et culturels) ;
  • article R421-42 (l'assemblée générale des délégués des élèves) ;
  • articles R421-43 et R421-44 (le conseil des délégués pour la vie lycéenne, attributions) ;
  • article R421-45 (élections de l'ensemble des représentants lycéens au conseil des délégués pour la vie lycéenne) ;
  • articles R421-54 à R421-56 (relations avec les autorités de tutelle).

• Autres textes


Pour aller plus loin

Le projet

Projet, lettre, contrat

Élargir sa vision

Sur le conseil pédagogique


Boîte à outils

Indicateurs

Projet d'établissement

Contrat d'objectifs


Module d'autoformation

1. Conférences à visionner sur notre site

À visionner également :

2. Ressources pour le pilotage

3. Éléments de réflexion

  • Sur l'analyse systémique, à consulter sur le site du CEDIP (Centre d'Évaluation, de Documentation et d'Innovation Pédagogiques, service à compétence nationale du ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, qui conduit des missions de conseil et d'études dans le domaine des compétences et de la gestion des ressources humaines) ;
  • sur la conduite de projet, à consulter également sur le site du CEDIP (pdf 206 Ko) ;
  • diaporama de présentation de la démarche d'élaboration d'un projet, émanant de l'académie de Créteil, 2009 (pdf 514 Ko) ;
  • rapport de Georges Fotinos et José Mario Horenstein "La qualité de vie au travail dans les lycées et collèges", 2011. La qualité de vie au travail doit être au cœur des projets d'établissement (pdf 1,67 Mo).

Nos ressources sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons, voir nos Mentions légales

Imprimer la pageHaut de page

Conférences

Le management pédagogique : enjeux et leviers de la nouvelle gouvernance académique

Recteur Alain BOUVIER, ancien membre du Haut conseil de l'éducation, professeur émérite des universités de Poitiers et Sherbrooke


ESENESR - Conférence
13 mars 2012
1 h 23 min 57 sec

Éducation, bien-être et progrès social

Bernard HUGONNIER, directeur adjoint de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)


ESENESR - Conférence
4 octobre 2011
40 min 49 sec

Les contrats d'objectifs

Pierre-Jean VERGÈS, IA-IPR Établissements et Vie Scolaire, académie de Nancy-Metz


ESEN
24 septembre 2010
1 h 11 min 20 sec

Autonomie scolaire, responsabilisation des écoles et épreuves standardisées - Partie 2 : L'évaluation des établissements scolaires

Isabelle DE COSTER, chercheur (social adviser), secteur Études et analyses, unité Eurydice, EACEA


ESEN
9 juillet 2009
44 min 31 sec



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

© 2013 ESENESR - Mentions légales - Contactez-nous