Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR)
La formation des cadres et des personnels ATSS



Rechercher dans :


Exercer la fonction de directeur(-trice) d'unité de formation et de recherche (UFR)


Formation conjointe ESENESR / Agence de mutualisation des universités et établissements (Amue)

Identifiant : 18NDEN0601


Problématique générale


Dans un contexte de reconfiguration du paysage de l'enseignement supérieur fortement marqué par une hétérogénéité dans l'organisation des établissements et la définition des compétences des unités de formation et de recherche (UFR), cette formation élaborée par l'agence de mutualisation des universités et des établissements (AMUE) et l'ESENESR, la conférence des présidents d'université (CPU) et les conférences des directeurs d'unité de formation et de recherche (UFR), vise à accompagner les directeurs nouvellement nommés dans leur professionnalisation. Ce module interroge l'évolution de la place des composantes dans la stratégie de l'établissement et celle des responsabilités propres des directeurs, à définir et à conforter cette place. Il vise à mettre en évidence le rôle stratégique du directeur dans l'évolution des établissements.

Deux interrogations :

  • la loi Libertés et responsabilités des universités (LRU) et la loi pour l'enseignement et la recherche  (ESR) ont renforcé le rôle de l'établissement sur la stratégie et les postes : cela diminue-t-il le rôle des composantes (un rôle technique et administratif) ou cela accroît-il ses responsabilités ?
  • le directeur est un élu chargé par ses collègues d'administrer la composante en agissant par délégation du président : qu'est-ce qui est essentiel dans les décisions qu'il doit prendre. Doit-on mettre l'accent sur son rôle d'administrateur ou d'animateur ?

Dans ce cadre, la formation s'articule autour de deux axes :

  • L'offre de services aux étudiants et la carte des formations qui constituent le cœur du métier de directeur, activités pour lesquelles il peut prendre des décisions lui permettant de concevoir et mettre en œuvre sa politique d'UFR. S'impliquer dans les formations, leur évaluation, l'insertion professionnelle  est de sa responsabilité propre. C'est aussi un levier pour continuer à jouer un rôle dans la recherche, à travers l'articulation entre celle-ci et la formation, la connaissance de l'activité des enseignants chercheurs. Par ailleurs la loi sur l'orientation et la réussite des étudiants (ORE) l'incite à se soucier non seulement du recrutement des étudiants, mais aussi de leur réussite. La formation abordera ce point sous un angle stratégique et opérationnel, par la mise en évidence de leviers comme les diagnostics, les évaluations de formations.
  • La maîtrise du calendrier budgétaire est un élément clef de l'activité de directeur. À l'aide d'un socle de connaissances portant sur les moyens (RH, financiers) il doit avoir en tête les étapes du processus de dialogue de gestion, considéré comme un levier d'adéquation entre cette politique de formation, sa relation avec la recherche et les moyens alloués. Le directeur n'est pas un spécialiste de la gestion financière et RH, mais possède des clés de lecture suffisantes pour dialoguer en interne et externe, orienter sa apolitique de formation, négocier l'allocation des moyens pour les mettre en adéquation avec les projets de développement stratégique de sa composante.


Objectifs de la formation


  • Appréhender le paysage de l'enseignement supérieur et y positionner son établissement  ;
  • définir le positionnement du directeur, de son UFR au sein de l'établissement et de sa stratégie ;
  • appréhender le volet "offre de formation et de services" comme un levier pour l'UFR ;
  • posséder u socle de connaissances nécessaires sur les questions budgétaires et RH ;
  • repérer les calendriers et les grandes étapes de gestion de la composante ;
  • consolider ses connaissances sur les relations avec le monde socio-économique ;
  • avancer sur l'organisation de la composante, son équipe rapprochée ;
  • connaître le fonctionnement d'une université (en lien sur les calendriers, étapes de gestion).


Scénario et méthode pédagogique de l'action


  • Apports théoriques et méthodologiques sur les principaux enjeux stratégiques concernant les missions de l'université ainsi que sur les domaines de compétences en matière de pilotage : gouvernance ;
  • mises en situation et exercices permettant la construction de connaissances et l'échange entre stagiaires ;
  • retours d'expériences et témoignages de pairs et d'acteurs des établissements ;
  • confrontations de points de vue : président / vice-président / directeur de composante.


Effets attendus de la formation - critères d'évaluation


Un directeur de composante qui a clairement identifié son rôle, sa valeur ajoutée, ses marges de décision, son rôle dans la transformation de l'établissement. Un des critères de réussite sera la demande des modules complémentaires, thématiques.


Formulaire d'inscription en ligne

Mise à jour le 28/09/2018

Imprimer la pageHaut de page

Informations pratiques

Public

Les directeurs(-trices) de composantes de l'enseignement supérieur et de la recherche


Nombre de places

40


Dates

Du 22 octobre (14h) au 25 octobre 2018 (12h)


Lieu

ESENESR - Chasseneuil du Poitou (86)


Candidatures

Public désigné


Contacts

Ingénieure de formation

Emmanuelle AURAS

emmanuelle.auras@education.gouv.fr


Assistante de formation

Joëlle TRAN VAN

joelle.tran-van@education.gouv.fr



Administration française École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00